Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Valiant Hearts
c’est son dernier soldat
du plomb et un seul bras

Basé sur le même moteur que Rayman Origins, Rayman Legends et Child Of Light, Valiant Hearts est un titre pourtant plus timoré en terme de couleurs, ambiance première guerre mondiale oblige. Néanmoins, le jeu d’Ubi Soft Montpellier est vraiment très soigné. Les animation sont géniales mais le style graphique assumé pourrait déplaire à certains.

JPEG - 130.5 ko

Si le jeu propose des mises en situation variées autour de mini-jeux et d’énigmes parfois comparables à ce que l’on pouvait trouver dans le jeu Tintin du même éditeur, il faut aussi reconnaître que le jeu n’est pas doté d’une difficulté exceptionnelle et de ce fait, il est plutôt court à boucler.

Très grand public donc que ce Valiant Hearts mais les mécaniques de jeu proposées sont très diversifiées. Réflexion, adresse, un peu de baston et même du rythm’n game : Valiant Hearts pourrait être redéfini comme un ensemble de minigames scénarisé mais l’habillage est tellement bien réussi que le jeu ne semble pas morcelé et ne fait bien qu’un tout.

JPEG - 102.3 ko

La bande-son plutôt amusante ne laisse passer que quelques mots ou onomatopées des dialogues, une sorte de mot clé marmoné par les personnages et qui laisse souvent un indice sur ce qu’il faut faire. Mais la plupart du temps, le joueur est abandonné à son sort et c’est sa logique qui devra le guider. Le jeu distille tout de même de temps en temps l’un ou l’autre indice si l’énigme n’a pas été résolue au bout d’un certain temps. Mais Valiant Hearts prend le parti de ne pas vous dire clairement ce qu’il faut faire, un concept plutôt flatteur pour le joueur bien que les énigmes ne soient pas non plus incroyablement dures. Valiant Hearts reprend à vrai dire les ficelles du site à énigmes "Ouverture facile" mais à un tout autre niveau bien évidemment.

PNG - 215.1 ko
03

Et de temps en temps, le jeu laisse place à des concepts de jeu bien différents (souvent liés à l’un des personnages que l’on incarne). Il sera même possible de zapper d’un personnage à l’autre à certains moments pour profiter de leurs compétences respectives, un peu à la Lost Viking. A d’autres moments, il faudra faire preuve d’adresse lors des courses folles en voiture, rythmées par une bande-son indiquant l’arrivée d’obstacles un peu comme dans Rayman Legends.


NOTE : 08/10