Consoles-Fan
23/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2843 articles en ligne

 
Far Cry 4
Après les îles tropicales...
...bienvenue au Népal !

Un méchant ultra-charismatique, une bonne touche de folie, et un gameplay open-world et varié : Far Cry 3 a su offrir aux joueurs une formule proche du premier opus, tout en se modernisant. Quelques années après, voici venir Far Cry 4, qui s’annonce pour le moins prometteur.

JPEG - 58.3 ko

Far Cry 4 nous emmène en Asie, cette fois-ci, dans les montagnes du Népal, aux commandes d’Ajay Ghale, un natif du coin qui revient après des années dans son pays d’origine pour y disperser les cendres de sa mère. Malheureusement pour lui, la situation va rapidement dégénérer avec la Guerre Civile qui ravage le pays, en proie à la tyrannie d’un roi auto-proclamé complètement fou, qui ne sera pas sans rappeler un certain Vaas aux joueurs du troisième épisode…

Si les détails sur le scénario sont encore peu nombreux, le jeu s’annonce en revanche plus riche que jamais en termes de réalisation : plutôt que de se reposer sur ses lauriers, UbiSoft Montréal a mis les moyens avec ce quatrième épisode, qui offre des paysages vraiment magnifiques dans les montagnes népalaises. L’open-world est vaste et riche graphiquement, avec de nouveau tout une vie animale qu’il ne faudra pas oublier de prendre en compte tant celle-ci peut se révéler aussi dangereuse qu’utile.

JPEG - 71.5 ko

La démo offrait au joueur la possibilité de s’adonner à une activité déjà présente dans Far Cry 3 : la prise de contrôle d’une position retranchée. L’intérêt ici étant de s’offrir un endroit où se replier en cas de pépin, ou pouvant également faire office de point de voyage rapide. Pour cela, il était possible de s’essayer à l’assaut de plusieurs manières différentes. L’infiltration, pour commencer sera bien sûr toujours disponible : armé d’une machette, il sera encore une fois possible de se débarrasser en silence de ses ennemis. Mieux, il sera désormais possible de saborder les véhicules ennemis, par exemple en coupant les freins. L’option peut sembler anecdotique, mais quand utilisée sur un véhicule au sommet d’une pente, le résultat peut s’avérer très distrayant pour les gardes présents, qui vous ficheront la paix le temps d’enquêter sur le véhicule…à condition de ne pas se faire écraser par celui-ci !

JPEG - 71.3 ko

Mais qui dit Népal dit également vie sauvage. Si la chasse était l’essentiel de l’activité possible avec les animaux, il sera désormais possible de se servir d’appâts pour attirer les animaux aux alentours dans une base, histoire d’y semer le chaos ! Mieux, les éléphants pourront même être chevauchés, et utilisés comme engins de siège pour enfoncer les portes et renverser les véhicules. Sans oublier que ceux-ci chargeront tout ennemi qui essayera de lui faire la peau une fois que vous en serez descendus, provoquant un chaos dans toute la base.

JPEG - 96 ko

Du côté des armes, si l’on retrouve l’essentiel de l’arsenal classique d’un FPS, on notera l’arrivée d’une arbalète. Semblant remplacer l’arc, celle-ci s’avère particulièrement redoutable grâce à sa cadence de tir et sa puissance d’arrêt. Une arme sur laquelle on pourra compter, et heureusement, car les ennemis s’avèrent bien plus hargneux que dans le précédent opus, n’hésitant pas à venir massivement vers vous ou à appeler des renforts pour le moins redoutables !

JPEG - 84.2 ko

Conclusion :

Difficile de ne pas être emballé par ce nouveau Far Cry : plus beau, plus riche en possibilité et toujours aussi plaisant dans sa prise en main, le jeu laisse encore une fois une très large liberté d’actions et de stratégies pour faire face à l’adversité. Si l’on attendra la version finale pour avoir une idée de la taille du monde à explorer, nul doute qu’UbiSoft tient là un des meilleurs jeux de 2014. Sortie prévue le 20 Novembre !