Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Destiny
Prends-toi en main !
C’est ton destin !

Si Bungie Software a en tant que studio de développement plusieurs monuments du FPS, le plus connu reste la série Halo. Véritable icône de la "consolisation" des FPS, le genre aura acquis ses lettres de noblesses sur Xbox puis 360 avec cette série mémorable. Le studio racheté par Activision s’apprête aujourd’hui à lancer sa nouvelle licence, Destiny. Et cela pourrait bien être le FPS de l’année…

JPEG - 67.2 ko

Destiny est donc un FPS prenant pour univers celui dans lequel nous vivons. A l’instar de Halo, donc, Bungie nous propulse dans l’avenir, 8 siècles plus tard. L’humanité a atteint son apogée et découvert un moyen de se déplacer à travers l’espace, mais ces progrès ont malheureusement attiré des hordes aliens qui ont purement et simplement ravagé la civilisation bien ’primitive’ des humains, en comparaison avec des races plus évoluées. C’est donc dans ce contexte post-apocalyptique que l’on vous demandera de créer un personnage, au choix parmis trois races et trois classes. Humain, robotique ou éveillé pourront donc choisir entre Chasseur, Titan et Arcaniste pour aller dégommer du vilain.

JPEG - 58.5 ko

Lors de la version Alpha, seules deux zones étaient en partie disponibles : la Lune et la Terre. L’occasion de découvrir des environnements qui faisaient la part belle à la déchéance humaine : les installations modernes sont à l’abandon et infestées de bestioles peu recommandables. Le jeu, à la manière de Borderlands, s’apparente beaucoup à un hack’n’slash en première personne : ennemis et alliés ont chacun un level et de l’équipement, et il faudra looter vos ennemis pour optimiser votre équipement. Les dégâts sont affichés à l’écran lors de chaque tir au but, et les skills rechargeables, à la façon d’un MMO, sont également présents. Néanmoins, le gameplay s’avère plus exigeant que celui de Borderlands, notamment en raison d’une barre de vie nettement plus punitive que dans celui-ci : certes, celle-ci se recharge automatiquement hors combat, mais elle se vide également très vite, vous forçant parfois à vous replier, même face à des adversaires de niveau inférieur.

JPEG - 61.1 ko

Néanmoins, là où Bungie surprend le plus, c’est bien sur l’aspect plus MMO du titre comparé à un Borderlands : en plus du jeu en coopération (les équipes classiques seront composées de trois membres, celles pour les raids de "donjons" de six personnes), il sera également possible de tomber sur des évènements ponctuels, qui permettront alors à tous les joueurs aux alentours de se mêler à l’affrontement, soit avec un objectif commun, soit en opposition entre factions.

JPEG - 76.6 ko

Résultat, le titre s’avère étonnament plus vivant qu’un Halo ou un Borderlands, en offrant une expérience de jeu plus vaste, et parfois plus surprenante grâce à ces évènements aléatoires. Ajoutez à cela une véritable organisation du joueur contre joueur avec différents modes de jeux déjà vus dans les Halo (Roi de la Colline, Team Deathmatch…) et vous obtenez là aussi un titre à première vue plus aboutit que la concurrence. Evidemment, Bungie oblige, les véhicules et tourelles seront de la partie. A noter néanmoins un point qui pourrait dérouter certains : le jeu demandera une connexion internet en permanence. La raison est simple : éviter la triche ou de jouer en local. Même une partie solo se fera par le biais du online. Autre raison potentielle de grincement de dents : si graphiquement, la patte Bungie fait toujours autant mouche, on notera quelques soucis de fluidité. Reste à voir si cela concerne uniquement cette version ’alpha’ ou si l’équipe a eu le temps de peaufiner ce qui ressemble bien à un prétendant au jeu de l’année.

JPEG - 46.4 ko

Conclusion :

Semblant prendre le meilleur de Borderlands et de Halo, et y ajoutant une composante Online beaucoup plus poussée, le dernier-né des studios Bungie s’annonce comme le FPS de la rentrée. Riche en contenu et beau graphiquement, on attendra néanmoins de pouvoir juger de l’étendue disponible dans la version finale ainsi que des finitions techniques…ce qui ne devrait plus tarder, le jeu étant prévu pour le 9 Septembre !