Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Disney Infinity 2.0
Super-héros
en approche

Après une entrée en matière uniquement orientée sur l’univers de Disney, Disney Infinity revient avec une thématique plus Marvel (appartenant au même groupe) en attendant un troisième opus certainement orienté Star Wars.

En utilisant toutes ces licences justeuses, Disney espère ratisser large mais ne souhaite pas s’enfermer dans l’univers des super-héros puisque des personnages comme Donald, Maléfique ou encore la fée Clochette sont prévus pour être utilisés dans la désormais célèbre Toy Box.

Mais puisque c’est aussi la première fois que Disney Infinity arrive sur next-gen, c’était aussi l’ocasion de faire le point sur la réalisation. Du côté des améliorations on observe la quasi-absence d’aliasing même sur un grand écran, des textures plutôt fine et des effets d’éclairage et de particule très réussis. La fluidité est aussi au rendez-vous puisque le jeu tourne désormais en 60 images par seconde. En revanche, la modélisation générale reste limitée : on voit bien qu’il a fallu faire des concessions pour que le jeu puisse sortir sur tous les supports. Enfin, le jeu propose parfois quelques hachages d’écran pas franchement esthétiques.

La grosse nouveauté de ce Disney Infinity concerne la Toy Box qui a grandement gagné en clarté et en convivialité puisque bien plus riche en explications, ou devrais-je dire, moins obscure.

JPEG - 9.8 ko

Si les packs d’aventure sont mieux scénarisés et coupés par des cut-scènes, bref, dans l’ensemble, mieux travaillés, on regrettera une certaine radinerie en terme de contenu. En effet, le premier Disney Infinity proposait dans son pack de base 3 univers de base. Ici, il n’y en a qu’un : The Avengers.

La bonne nouvelle est que les développeurs ont décidé de rendre le jeu moins bac à sable et de se porter vers des jeux d’action plus classiques mais aussi plus prenants. En gros, Disney Infinity 2.O détient une personnalité beaucoup plus forte.

JPEG - 246.2 ko
JPEG - 10 ko

Techniquement, c’est plutôt inégal et je dirais certainement mal débuggé. Parfois, il y a un sens de la mise-en-scène explosif avec des effets spectaculaire sans que la console ne bronche et d’autres fois, des baisses de framerate sans que le bon sens ne puisse me donner d’explications. Il ne se passe rien de spécial à l’écran et pourtant ça rame. Le problème, c’est que ça rame même plutôt souvent pour un jeu de cet acabit.

Les enfants, en tous cas, ont l’air d’apprécier. En cas de doute, ils sont soutenus par une voix-off qui leur explique ce qu’ils doivent faire la plupart du temps. cela rend forcément le jeu clair et même les plus jeunes peuvent tenter l’aventure sans avoir un parent dans les parages qui doit sans cesse expliquer ce qu’il faut faire.

JPEG - 358.3 ko

Notons enfin que pour un thématique Marvel, la palette de couleurs utilisée tire plutôt vers le pastel : un choix surprenant mais vraiment très agréable à l’écran. Les couleurs sont parfois aussi très vives et les effets spéciaux bien présents. Les décors sont d’ailleurs également très vivants. Les boss sont aussi plutôt gros.

Disney Infinity 2.0 prend le parti de ne pas changer une recette qui marche. Quelques classiques, des films qui sortent en blu-ray ou au cinéma histoire de bien couvrir l’actualité. Cela fonctionne plutôt bien : les enfants restent scotchés sur l’écran d’autant qu’en mode co-op, ils auront besoin l’un de l’autre pour se faire ressusciter.

Graphismes : 65%
Une modélisation sommaire heureusement renforcée par des effets spéciaux réussis.

Animation : 55%
Ca rame assez souvent malgré un bon framerate de pointe.

Jouabilité : 80%
Clarté et simplicité sont au rendez-vous.

Bande Son : 82%
Une excellente ambiance un peu coupée par les commentaires de la voix-off qui donne pas mal d’explications en plein jeu.

Intérêt : 82%
Ce Disney Infinity fait plus "jeux vidéo classique" que le premier, avec des stages à parcourir.

Note Globale : 77%
Avec ses véhicules et ses nombreuses featurettes comme les changements de gameplay, Disney Infinity a le pouvoir de nous tenir en haleine.


NOTE : 07/10