Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Wolf Among Us
Promenons-nous
dans les bois

C’est le deuxième Telltale auquel j’ai l’occasion de jouer. Le premier, The Walking Dead, était déjà une bonne surprise. Et ce nouvel épisode est une nouvelle fois une belle réussite.

JPEG - 8.6 ko

La réalisation n’est pas impeccable, il y a quelques petites chutes de framerate alors que jeu n’est pas si gourmand que cela et ne laisse pas souvent le joueur manipuler l’image. La plupart du temps, vous choisirez vos dialogues, effectuerez des QTE ou déplacerez votre personnage dans la pièce.

Quelle ne fut pas ma surprise d’être complètement happé par l’histoire. On a envie de savoir la suite tellement l’écriture est réussie. On se croirait en face d’une série télé interactive. Pour sûr, c’est du tout bon.

JPEG - 10.7 ko

C’est donc bien du côté du scénario, de son rythme et du doublage que le jeu montre toute son excellente. Il faut dire que contrairement à beucoup de digital comics japonais, le jeu vous demande de prendre des décisions dans un laps de temps, bref, de réagir un peu comme vous le feriez dans la vie réelle quitte à faire certaines maladresses ou de mauvais choix.

Les personnages ne s’arrêtent d’ailleurs pas de parler lorsque vous choisissez, ce qui donne un résultat plutôt réaliste alors que la réalisation, elle, fait très BD vivante américaine.

JPEG - 9.5 ko

A priori, Wolf Among Us n’est pas du tout mon type de jeu. Je ne suis pas attiré par ce genre de graphismes : du cell shading à l’américaine. Pourtant, le choix des couleurs étonnant allant du sombre au fluo donne au titre une ambiance intéressante et originale. Et grâce à une maîtrise de l’écriture exemplaire, Wolf Among Us se hisse dans le haut du panier des meilleurs titres de l’année.

JPEG - 5.7 ko

Le jeu ressemble un peu à l’univers de la série Once Upon A Time. En gros, les personnages de conte de fée vivent dans un monde moderne et usent de "charmes" pour ressembler à des humains. Mais ces charmes coûtent chers et le travail est difficile à trouver, dès lors, certains ressemblent quand même à des animaux et dans ce cas, ils doivent être placés dans une ferme mais il est vrai que la police ferme parfois les yeux.

Malgré une thématique très enfantine, l’approche de la vie cachée des personnages de conte de fée se veut résolument mature. Les dialogues sont ultraqualitatifs et l’intrigue générale est de qualité. Vos choix influenceront l’histoire. Notez qu’à la fin d’un épisode, vous pouvez analyser votre comportement avec celui des autres joueurs en faisant un rapprochement avec les statistiques du jeu.

Graphismes : 88%
C’est vraiment pas du tout mon truc. Et pourtant, il faut reconnaître que le jeu a du style et de la classe jusque dans l’habillage.

Animation : 84%
Ca crachotte parfois mais le jeu bénéficie d’un grand sens de la mise-en-scène.

Jouabilité : 75%
Se déplacer, faire des choix et quelques passages en QTE, rien de bien folichon en soi.

Bande Son : 95%
Non seulement l’ambiance sonore et la musique sont réussies mais en plus les dialogues très bien écrits sont très interactifs puisqu’il est possible d’interrompre un personnage en appuyant plus ou moins tôt. Du très bon boulot.

Intérêt : 95%
Un travail d’écriture excellent, c’est une série interactive, un digital comics des temps modernes à l’européenne, et c’est une grande réussite.

Note Globale : 87%
Wolf Among Us a vraiment tout pour plaire, j’ai été absorbé par son scénario : une véritable surprise à mes yeux d’autant qu’à priori, ce n’est pas trop mon genre de jeu.


Merci à Xbox pour l’envoi du jeu
NOTE : 08/10