Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Guardians Of the Galaxy
Une belle équipe
de bras cassés

Je ne suis pas un grand connaisseur de tout ce qui est comics américain. Je connais les bases. Mais franchement, avant l’arrivée Guardians of the Galaxy au cinéma, je n’en avais jamais entendu parler. C’est donc sans aucune appréhension que je me suis livré au visionnage.

JPEG - 10 ko

La machine est forte et bien huilée, pour sûr, la production a mis le paquet malgré une licence moins connue du grand public dont je fais humblement partie pour le coup. Les personnages, quasi tous de gros loosers, sont sympathiques. Aussi différents qu’il soient, ils tentent de survive dans un univers hostile et se retrouvent unis bon gré mal gré.

JPEG - 8.5 ko

Fort en personnages charismatiques, le film se veut accessible pour tous les publics. Les enfants adoreront Groot qui est quand même l’arbre-humain le plus attachant qui soit et qui est un peu le pendant de Hodor dans Game of Thrones puisqu’il ne peut nous dire qu’une réplique : "I am Groot".

JPEG - 8.2 ko

L’histoire repose sur un orbe sur lequel repose l’équilibre de la galaxie car cet orbre renferme un pouvoir très puissant. Peter Quill, un des personnages du futur groupe a dérobé cet orbe dans l’espoir de le revendre mais il ignore son véritable pouvoir mais il comprend néanmoins rapidement que bien des gens voudraient s’en emparer.

JPEG - 9.2 ko

Guardians of the Galaxy m’a vraiment agréablement surpris. Cette licence secondaire à mes yeux a révélé beaucoup de potentiel. Le scénario n’est pas hallucinant et certains éléments comme la première scène mettent un peu les pieds dans le plat parce qu’elle n’a vraisemblablement pas été tournée pour rien. C’est un peu grossier mais la mécanique est parfaitement huilée ce qui en fait au final un très bon film d’aventure dans lequel on ne s’ennuie pas une minute.

JPEG - 1.1 Mo