Consoles-Fan
11/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Resident Evil HD Remaster
Je te jure, pour mon interro en bio
j’ai répondu complètement au hasard.

Sorti tout d’abord sur Playstation, le célèbre survival horror de Capcom a connu une seconde vie sur Gamecube avant d’arriver aujourd’hui sur Xbox One. C’est l’occasion pour ceux qui n’étaient pas en âge d’y jouer de se lancer dans cette série mythique et dont les mécaniques ont réussi à en faire trembler plus d’un jusqu’à créer une véritable angoisse pour les joueurs les plus téméraires.

03

Certes, Resident Evil utilise des ficelles intelligentes en offrant des effets de surprise pas piqués des vers mais aussi en rassurant faussement le joueur qui croyant avoir exploré une pièce et n’avoir rien remarqué d’anormal ou pensant l’avoir nettoyé de ses ennemis, se retrouve confronté à un scénario catastrophe à gérer dans l’urgence mais en ayant bien entendu qu’un minimum de munitions, de soins. Quand on joue à Resident Evil, on se sent miséreux, et c’est bien là toute l’essence de la tension du jeu.

02

Les énigmes sont bien travaillées même si elles semblent aujourd’hui un peu défraîchies. C’est aussi un peu le cas de certaines mécaniques. Et dire qu’à sa sortie, Resident Evil a véritablement donné un coup de fouet mémorable au genre. La modernité ne dure qu’un temps. Mais encore aujourd’hui, ce Resident Evil mérite d’être joué si vous n’y avez pas joué à l’époque parce que vous êtiez trop jeune ou que sais-je.

01

Qui ne connaît pas encore Resident Evil ? Ses zombies, ses chiens, ses corbeaux, ses araignées, ses rubans pour machine à écrire, ses plantes vertes, rouges et bleues... Le mix de tout est génial mais que ce soit en terme de munitions ou de vie, le jeu est tout sauf généreux. Tout est compté au plus juste pour vous débarrasser des ennemis. Pas de place pour le gaspillage et quand vous croisez un ennemi plus retord, c’est presque la panique.

04

La nécessité de l’achat d’un tel titre qui n’est jamais que la 3eme édition de Resident Evil se pose. Si vous ne l’avez connu que sur 32 bits, c’est forcément un investissement intéressant. Si vous l’avez eu en Gamecube, un peu moins voire pas du tout car à part la possibilité de jouer avec un gameplay plus moderne qui ne m’a pas forcément convaincu (on vous laisse le choix rassurez-vous), il n’y a pas grand chose à se mettre de plus sous la dent.

Graphismes : 77%
Une adaptation paresseuse de la version Gamecube

Animation : 75%
La motion capture a quand même bien vieilli

Jouabilité : 80%
Vieillissant ici aussi et le nouveau système introduit ne m’a pas séduit.

Bande Son : 96%
Une ambiance éclatante, pensante, à glacer le sang.

Intérêt : 92%
Un titre qui reste exceptionnel, une expérience en soi.

Note Globale : 82%
J’aurais vraiment aimé une adaptation vraiment mieux retravaillée. J’aurais pu me contenter de ma version Gamecube si j’avais voulu revisiter le jeu tel quel. Je m’attendais vraiment à mieux mais Resident Evil reste un jeu culte à mes yeux.


NOTE : 08/10