Consoles-Fan
22/06/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2959 articles en ligne

 
Captain Toad Treasure Tracker
Elle me l’avait toadi promis
Une belle petite gayole

En faisant une incursion dans Super Mario 3D World sur WiiU, Captain Toad avait déjà pu révéler un potentiel intéressant malgré des énigmes relativement basiques.

03

Cette fois-ci, le jeu ajoute énormément de nouvelles mécaniques de jeu faisant appel au touchscreen, aux mouvements de caméra, et au mix intelligent de nombreux types d’ennemis répondant tous à un certain patterns. Il est vrai qu’on a rarement la pression dans ce jeu tant les déplacements des ennemis sont atomatiques et totalement prévisibles. Un maskass foncera simplement sur vous s’il vous voit. Il suffit de changer d’étage pour vous en débarasser. D’autres auront un déplacement tout à fait répéptitif. Par exemple, ils tourneront en rond et il faudra donc passer au bon moment. Des plate-formes peuvent être déplacées sur demande par le joueur ou suivent également un déplacement automatique. Et si vous mixez le tout, bous obtenez un titre plutôt intelligent et intéressant. Chaque décor offre un choix de textures bien variées et quelques stages cassent un peu la routine du déroulement du jeu. Je pense par exemple au train de la mine.

Bouger la caméra est clairement nécessaire si vous souhaitez récupérer les 3 diamants de chaque stage bien que seule l’étoile dorée soit votre seule cible obligatoire. Pour ma part, j’utilise le bouton L qui recplace la caméra derrière Toad : rapide et pratique.

Si certains esprits chagrins viendront dire que Captain Toad offre une réalisation plutôt basique pour un jeu WiiU, je leur rappellerai qu’il ne sort pas à plein prix et que sur le plan purement jugeotte, Captain Toad fait le job. Ceux-ci n’aurant d’ailleurs sans doute pas vu les boss du jeu que j’ai trouvés vraiment somptueux. Captain Toad est très propre, fin, bourré d’effets spéciaux et ne rame jamais : un constat qu’on ne peut malheureusement pas toujours faire sur d’autres consoles.

En revanche, on ne nage pas en pleine originalité. Les décors, les musiques et les ennemis s’inspirent directement de l’univers de Mario. On peut vraiment dire que Nintendo joue la carte du recyclage pour le coup. En revanche, chaque tableau propose une ambiance très différente.

Comme Toad n’est pas un héros superpuissant, il faudra souvent compter sur une stratégie défensive pour pouvoir progresser dans le jeu. C’est un petit peu là la clé de la réussite. Ca, et le grand nombre d’idées de gameplay même si au final Captain Toad n’est pas trop difficile et que des jeunes enfants peuvent se lancer dans l’aventure tête baissée.

Graphismes : 90%
Simple mais en même temps tellement soigné.

Animation : 90%
Absolument impeccable.

Jouabilité : 90%
Intuitif, le jeu offre un plaisir immédiat. Certes, il faut gérer soi-même la caméra mais c’est le concept même du gameplay.

Bande Son : 88%
du recyclage à la Nintendo.

Intérêt : 92%
Même si le jeu ne propose pas un défi incroyable à relever, il reste très plaisant à parcourir et ravira les plus jeunes.

Note Globale : 90%
Pas vraiment long mais vraiment bon, Captain Toad est un titre intemporel. Un pari réussi pour cette nouvelle licence de Nintendo.


Test réalisé en famille avec Alicia (6ans) et Ethan (9ans)
NOTE : 09/10