Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Risk
L’amour du Risk
Jonathan et Jennifer

Tout d’abord, je dois dire que j’ai été très étonné par l’habillage vraiment soigné de Risk. On se croirait presque face à une intro de jeu triple A, pas vraiment à du "low budget" que l’on a droit généralement pour les jeux uniquement disponibles en téléchargement. C’est propre, c’est joli et ça claque.

Dans Risk, vous devez conquérir des territoires, gérer vos armées, les déplacer, mener des attaques, défendre vos frontières et si possible essayer de récupérer à chaque tour un maximum d’armées toutes fraîches. Une bonne façon de faire est de tenir des continents complets qui vous rapporteront gros. Vos ennemis tenteront de faire tomber un de vos pays, histoire que vous n’ayez pas droit à vos bonus d’armées. Vous recevez aussi un certain nombre d’armées en fonction du nombre de territoires acquis.

Les territoires sont répartis équitablement en début de partie et si vous avez de la chance, vous pouvez partir avec une bonne configuration (par exemple quasiment tout un continent). Si vous avez vraiment du bol, votre mission sera de conquérir des continents où vous êtes déjà bien installés. Sinon, la quête sera difficile. D’autant qu’il faudra composer avec les missions de vos ennemis. Certains d’entre-eux convoitent peut-être les mêmes continents ou souhaitent juste le posséder pour récupérer plus d’armées à chaque tout.

Evidemment, si plusieurs joueurs visent le même but, ils risquent d’épuiser entre eux leur puissance de feu et avantager les joueurs plus discrets qui attendent le bon moment pour lancer une grosse attaque dévastatrice. Certaines missions, plus générales, consistent à posséder un certain nombre de territoires, peu importe leur situation. Enfin, la conquête globale consiste à éliminer tous vos ennemis, histoire de devenir le maître du monde.

Une chose est sûre, après Monopoly, Ubisoft est bien décidé à se lancer dans les jeux de plateau idéaux pour se brouiller avec tous ses amis. Risk, c’est le jeu de la tactique, des pactes et des trahisons. C’est juste trop drôle et passionnant en jeu de plateau. Mais que vaut donc la version digitale ?

incompréhension totale au niveau de l’animation : certains passages sont hypersaccadés comme si la Xbox One était à bout de souffle. A moins que le jeu ne soit programmé avec les pieds d’un cul-de-jatte. Je pencherais plutôt là-dessus.

Graphismes : 72%
La réalisation très correcte et moderne : on aime !

Animation : 22%
Il arrive que ça rame sans raison apparente. Ce n’est pas une catastrophe mais la note sanctionne la flemme des développeurs pour débugger ce titre. Venir me dire qu’une XBox One n’est pas assez puissante pour faire tourner un jeu comme ça, cela me fait doucement rigoler.

Jouabilité : 86%
Une excellente interface de jeu.

Bande Son : 83%
Ambiance sonore au poil.

Intérêt : 92%
Très bonne surprise que ce Risk si ce n’est l’animation déplorable qui ne se manifeste heureusement pas de manière constante.

Note Globale : 85%
Un très bon Risk vraiment plaisant à prendre en main. Je ne regrette même pas la version de plateau.


NOTE : 08/10