Consoles-Fan
23/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2843 articles en ligne

 
Final Fantasy XV
Changement de cap
pour la série

Ca y’est, nous avons enfin pu découvrir Final Fantasy XV. Ce premier contact avec l’épisode Duscae est très rassurant d’autant que le jeu ne devrait pas voir le jour avant 2016.

Graphiquement parlant, le titre est vraiment à la hauteur d’autant que nous avons droit à un monde ouvert gigantesque et qu’il n’y a même plus besoin de temps de chargement avant d’engager un combat. Tout se fait de manière fluide. Par ailleurs, les combats se font en temps réel faisant disparaître le tour par tour. Enfin, en terme de gameplay. Celui-ci s’avère en effet très dynamique. Du côté du moteur du jeu, il y a encore du décrassage à faire. Le jeu affiche un framerate moyen de 30 images par seconde mais celui-ci trébuche encore assez souvent. Le jeu est encore trop peu avancé mais on peut voir déjà que le monde à explorer est gigantesque.

JPEG - 7.6 ko

En revanche, certainement parce que c’est une démo, il y a des murs transparents. Cela ne veut pas dire qu’il y en aura au final dans le jeu et qu’il ne sera pas possible d’atteindre certains éléments du décor que l’on voit. Ici, c’est un gros monstre qui se repose dans un large bassin que nous avons pu approcher mais pas attaquer. En revanche, on pouvait rejoindre d’autres éléments comme de grandes arches naturelles ou des cabanes. La présence d’une route (puisqu’il sera possible de piloter une voiture dans Final Fantasy XV) a des airs d’inattendu. En effet, le jeu mêle des éléments issus d’un monde imaginaire avec ceux du nôtre qui nous sont si familiers mais qui étonnent dans un tel monde.

JPEG - 21.5 ko
JPEG - 9.1 ko

La démo s’apparente d’ailleurs un petit peu au fameux onzième chapitre de Final Fantasy XIII dans son concept et dans son ambiance. On évolue dans une grande plaine et on rencontre un bestiaire varié et imposant prêt à en découdre. Les combats sont longs et épiques, il n’y a pas vraiment de petits ennemis. Dès lors on peut imaginer qu’il faudra vraiment de nombreuses heures de jeu pour venir à bout de ce nouveau Final.

JPEG - 9.8 ko

Le jeu m’a fait l’impression d’un Phantasy Star Online de par la présence de vos co-équipers gérés par la console par contre qui s’entraident. Pour une fois, l’intelligence artificielle n’est pas là juste pour décorer, elle vous viendra en aide en frappant les ennemis ou en vous octroyant de la vie.

Cette démo, vous pourrez vous aussi l’essayer ce 20 mars afin de vous forger votre propre avis en vous procurant Final Fantasy Type-O HD sur PS4 ou Xbox One.