Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
Resident Evil Revelations 2
Des zombies, des zombies...
...et encore des zombies !

Capcom a décidé de nous abreuver de Resident Evil : après le remake HD du premier épisode, et en attendant un nouvel épisode (ou un hypothétique remake du second opus Playstation ?), l’éditeur nous livre Revelations 2, qui nous envoie à nouveau à la boucherie aux zombies.

JPEG - 37.1 ko

Resident Evil Revelations 2 nous met aux commandes de deux binômes sur une île qui a servi pour les expériences horrifiques habituelles : Barry Burton et Natalia, une petite fille ayant survécu aux horreurs de l’île, et de l’autre Claire Redfield et Moira (la fille de Barry), qui ont été enlevé par une organisation inconnue. L’occasion de découvrir la véritable nouveauté de cet opus : ces deux duos comportent chacun un personnage (jouable, notamment en coop avec un ami) qui est incapable d’utiliser une arme à feu. Moira"compensera" cela avec la possibilité d’utiliser une lampe torche pour aveugler temporairement un ennemi, tandis que la petite Natalia sera capable de repérer les ennemis à travers les murs. Autant dire que si cette interaction marche plutôt bien en solo (on switchera sur ce perso plus secondaire qu’en cas de nécessité), jouer en coop laissera le second joueur un peu sur le carreau avec un personnage qui aura un impact peu important sur les combats.

JPEG - 54.5 ko

Côté gameplay, on retrouve la maniabilité "moderne" des Resident Evil : esquives, contres et vue par-dessus l’épaule sont donc au programme. Ajoutez à cela la possibilité de se mouvoir sans bruits, ce qui permet de prendre à revers un zombie pour l’exécuter. Côté matériel, on a affaire au matos habituel des Resident Evil, et les munitions ne sont pas forcément un problème, même si certains passages pousseront à l’économie.

JPEG - 55 ko

Cependant, la campagne a, au final, quelques difficultés à décoller vraiment : l’intrigue est un peu poussive, la faute à une surutilisation des cliffhangers et "résumés des épisodes précédents" alors que le jeu est sorti en boîte presque directement, mais aussi à une aventure au final un peu trop banal. Certes, le bestiaire est bien plus étoffé que celui de Revelations premier du nom, mais l’on reste devant un titre qui n’a au final pas beaucoup de surprises pour les baroudeurs des Biohazard.

JPEG - 43.2 ko

En fait, la vraie surprise vient au final d’un mode complètement délaissé dans l’opus précédent : le mode Commando. Si celui-ci n’était qu’un bête copier/coller de la campagne jouable à 2 dans le premier Revelations, on se retrouve cette fois en présence d’un mode de jeu qui s’avère au final plus agréable et jouissif que la campagne elle-même. Certes, celui-ci n’est pas scénarisé et la plupart des missions sont assez basiques, mais l’on est aussi enfin en présence d’un vrai mode, avec ses propres maps indépendantes de l’intrigue, dont plusieurs sont d’excellents hommages à la série entière. Ajoutez à cela une customisation bien plus poussée des armes et des personnages que par le passé, et vous obtenez en fait un mode conçu vraiment pour la coop et le fun.

Graphismes : 14/20

Si le jeu n’est pas laid, on a quand même l’impression de jouer davantage sur 360 que sur Xbox One avec Revelations 2. Peu étonnant quand l’on sait que le jeu est cross-gen. L’ensemble tient néanmoins bien la route, même si on regrette un peu le manque d’effort sur les décors de la campagne. En revanche, on appréciera la nostalgie qui se dégage de certains niveaux du mode Commando.

Gameplay : 14/20

Reprenant le gameplay du premier Revelations, ce nouvel opus apporte très peu de nouveauté à la formule. On notera ceci dit l’apparition des éliminations à faire sur les zombies ne nous ayant pas repérés, mais aussi et surtout un bestiaire bien plus riche et varié que celui de Revelations premier du nom.

Bande-son : 14/20

Les voix anglaises sont plutôt sympathiques. Niveau ambiance, en revanche, on est tout de même en-dessous du remake de Resident Evil 1 sorti il y a peu.

Scénario : 13/20

Si le scénario est davantage mis au premier plan que d’habitude, le format épisodique pour un jeu qui sort au final en un seul morceau paraît toujours aussi paradoxal : faire des fins en cliffhangers et des "résumés des épisodes précédents" quand la suite est déjà sur le disque est quelque peu bizarre et produit une cassure dans le rythme.

Conclusion : 13/20

Resident Evil Revelations 2 s’avère au final bon sur un point sur lequel on ne l’attendait pas : le mode Commando. Alors que celui-ci était décevant dans Revelations, c’est bien ce mode qui risque de faire plaisir aux acharnés de la série. Si la campagne s’avère plutôt intéressante, on regrettera tout de même la prévisibilité de celle-ci et le manque de nouveauté, ainsi qu’une co-op (dans le cadre de la campagne) peu convaincante.


NOTE : 07/10