Consoles-Fan
19/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
E3 2015 : la conférence de Nintendo
Presque tous les jeux de l’E3 2014 sont sortis
L’E3 2015 de Nintendo devrait être riche. Non ?

Cela fait déjà quelques années que Nintendo a opté pour une communication à 100% digitale, histoire de bien maîtriser sa communication. Cette année, Iwata, Miyamoto et Reggie nous reviennent pour présenter le show, mais en peluche !

La présentation commence fort avec Star Fox Zero, un titre déjà annoncé mais qui tardait à être révélé en long et en large. Bizarrement, la vidéo en streaming ne m’emballe pas plus que ça. Je suis un peu déçu par la réalisation générale, mais pour avoir pu y jouer sur le salon, j’ai vraiment été rassuré sur la qualité du jeu. En effet, Star fox est très fluide et très propre. Il semblerait d’ailleurs que PlatinumGame soit venu prêter main forte à Nintendo. Le gamepad donnera au joueur une vue à partir du cockpit.

Nintendo n’annoncera pas énormément de jeux pour la WiiU et Reggie semble vouloir s’en excuser en promettant que leur nouvelle console, la NX, sera dévoilée l’année prochaine, vraisemblablement à l’E3. Nintendo est dans une année de transition et préfère annoncer uniquement les titres prévus pour cette année, histoire de garder le futur bien secret. Pas de bluff à la Sony pour cette année pour Nintendo qui choisit la carte de l’honnêteté, quitte à ne pas être impressionnant.

Place à Super Mario Maker, un titre présenté l’année passée qui permettra aux joueurs de fabriquer ses propres stages de Super Mario de manière très intuitive au stylet. Des stages concoctés par Nintendo seront également inclus dans la galette.

Si Nintendo compte bien doubler le nombre d’Amiibos disponibles, Reggie nous annonce un partenariat avec Activision sur le nouveau Skylanders qui, après tout, est la série qui a lancé le concept à l’origine des Amiibos. Donkey Kong et Bowser seront ainsi jouables dans le jeu d’Activision via une astuce de switch à la base des amiibos (la base tourne) qui leur permet d’être compatibles avec les deux univers.

Si tout le monde attend un Zelda pour la WiiU, celui-ci n’arrivera que l’année prochaine. Les fans devront se contenter d’un nouveau Zelda pour 3DS : Zelda Trifoce Heroes qui se situe entre Four Swords pour le côté coopération (à trois) et A Link Between Worlds.

Après la WiiU, Hyrule Warriors débarquera donc sur 3DS début 2016. Toujours sur 3DS (alors que beaucoup attendaient une version Wii U), Metroid Prime : Blast Ball débarquera aussi en 2016. Visiblement, la portable de Nintendo est plus gâtée que sa grande soeur.

Heureusement que les amoureux de RPG seront bientôt gâtés. Sur 3DS tout d’abord avec Fire Emblam Fates et sur WiiU ensuite avec Shin-Megami Tensei X Fire Emblem et Xenoblade Chronicles X. Ces deux titres s’annoncent excellents mais n’étaient malheureusement pas jouables sur le salon.

Animal Crossing nous revient sur 3DS et sur WiiU via un titre classique pour la 3DS : Animal Crossing Happy Home Designer et un party game pour la WiiU : Animal Crossing Amiibo Festival.

Petite parenthèse sur Yoshi’s Wolly World qui est à deux doigts de sortir au moment du digital even de l’E3. Nintendo enchaîne avec Yokai Watch sur 3DS ainsi que Mario & Luigi : Paper Jam qui semble être un mix entre Mario & Luigi et un Mario Paper. Les deux mondes vont se rencontrer et il semble y avoir un usage astucieux des pliages en papier.

Mario Tennis Wii U est annoncé. C’est une série que j’apprécie beaucoup et une fois de plus, le jeu est vraiment très agréable à jouer avec des mécaniques qui semblent plus Arcade que jamais. Le jeu est attendu pour 2015.

Retour sur Super Mario Maker qui sortira cette année (faudrait pas rater les 30 ans de Mario) afin de présenter les possibilités de création, une skin Entraîneuse Wii Fit et un nouvel Amiibo Mario tout pixellisé.

Nintendo referme ainsi sa conférence qui a manqué de surprise, manqué de contenu, mais au moins, les titres anoncés sortent tous d’ici 2016. Ont-ils fauté en étant si discret sur le futur ? Pas si sûr. Il faut parfois reculer pour bien sauter et mieux nous surprendre la prochaine fois.