Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Looney Tunes Galatic Sports
Je voulais me reposer en vacances
Et voilà que je dois faire du sport !

La PS Vita n’avait pas droit jusq’ici à un équivallent à Mario Et Sonic aux Jeux Olympiques. Le manque est désormais comblé avec ce jeu de sport si ce n’est qu’il s’agit ici de l’univers des Looney Tunes et qu’il s’agit de sport galactique : attendez-vous donc à voir des épreuves qui sortent un peu du commun. Pour le reste, c’est la même recette : du sport sous forme de minigames, idéal pour emporter en vacances et quelle chance, dites-donc, c’est justement les vacances.

03

Si le jeu a l’air assez riche, il n’en est en fait rien. Les personnages seront tous débloqués en une heure de jeu et les différentes coupes surfent finalement toujours sur les mêmes 6 minigames que je m’en vais vous décrire. Il faudra juste réaliser de meilleurs scores en progressant dans les coupes.

6 épreuves, c’est peu. Franchement, les mecs, vous vous êtes tourné les pouces ou quoi ? C’est dommage car côté réalisation, cela suit plutôt bien avec un jeu très propre sur lui, assez joli, agréable en terme de couleurs et bien fluide (allez, ok, le framerate trébuche parfois).

02

Malgré l’évolution des coupes, le challenge proposé par Looney Tunes Galactic Sports est limité. Je n’ai en fait eu aucun mal à terminer le jeu sans être vraiment concentré, allongé dans un transat et pas forcément dans la position la plus confortable pour jouer : avouons-le, c’est du jeu popcorn ou à la limite destiné aux jeunes enfants.

Au menu, 6 minigames donc. L’un d’entre eux est un strablade alpha like plutôt réussi car pas trop mouvementé : il est donc possible de bien viser les ennemis. Un mode arc à flèches vous proposera de détruire des cibles tout en profitant de l’accéléromètres de la console. La boxe en vue subjective et le golf sont des jeux très classiques mais eux aussi réussis. La boxe vous propose d’esquiver, de vous protéger et de donner des auches, des droit et des upercuts. Le golf vous invite à choisr la bonne direction et à frapper avex une intensité plus ou moins forte. Il y a un mode amusant où on se retrouve dans une piscine et où il faut ramener toutes les boules de sa couleur dans son camps avant les autres. Si vous croisez un ennemi, vous pouvez même le tabasser pour lui faire perdre des boules. Pensez donc parfois à les ramener dans votre camps car vos ennemis ne vous épargnerons pas. Reste enfin la course de haie qui s’apparente à un runner sur smartphone façon Sonic Dash ou Minion Rush. Il faudra donc choisi le bon couloir et parfois sauter ou s’abaisser quand il n’y aura pas d’autres choix.

01

En progressant dans le jeu, on s’aperçoit assez rapidement de la supercherie. En même pas 30 minutes. Puis le jeu tourne un peu en rond. C’est vraiment dommage car le jeu est vraiment bon, il est juste vraiment incomplet et relativement simple. Ah oui, je vous l’ai dit, le jeu est assez joli dans son ensemble, bien soigné : cela se paye avec des chargements un peu longuets.

Graphismes : 80%
Bonne modélisation générale et des couleurs agréables.

Animation : 83%
Bon travail dans l’ensemble même si le titre connaît quelques petites imperfections en terme de stabilité mais rien de bien grave.

Jouabilité : 85%
Un style simpliste et casual : le jeu sortirait sur smartphone que je ne serais guère étonné.

Bande Son : 82%
L’ambiance des Looney Tunes bien respectée.

Intérêt : 65%
Je ne veux pas être trop méchant avec la note d’intérêt car il est vrai que je me suis bien amusé avec le titre et mon fils également. Mais qu’Est-ce que c’est court : seulement 6 épreuves... C’est vraiment dommage, on a l’impression d’avoir un demi bon jeu.

Note Globale : 70%
Une note d’encouragement car dans l’ensemble on ne peut pas dire que le jeu soit mauvais, loin de là, il manque juste cruellement de contenu : en espérant que le message soit passé pour la prochaine fois.


NOTE : 07/10