Consoles-Fan
25/06/2018

Auteur
  

2964 articles en ligne

 
Tembo The Badass Elephant
Défense d’y voir
le moindre jeu de mot

Ce n’est pas la première fois qu’un éléphant est le héros d’un jeu vidéo. On se rappelle tous par exemple de Rolo To The Rescue sur Megadrive. Mais là où Rolo était un gentil éléphant tout mignon, Tembo est un badass qui envoie du lourd, comme ce test.

01 Les créateurs de Pokémon et Sega nous reviennent conjointement pour un jeu de plate-forme déjanté qui vous met aux commandes d’un éléphant militaire plutôt souple capable de foncer dans le tas mais aussi de faire des glissades, uppercuts et des vols planés ou même s’accrocher avec sa trompe afin de se propulser dans la direction de son choix. Il peut aussi arroser avec sa trompe et éteindre des feux. Je vous raconte même pas les attaques rodéo. Hi, hi !

Techniquement, cela ressemble beaucoup, même énormément à un jeu flash mais avec quand même un nombre impressionnant de scrolling. Le jeu révèle tout de même énormément de petits détails d’animation, discrets, dans les décors. La classe.

02

Le jeu propose une replay value géniale grâce à des missions secondaires et tertiaires. Par exemple, il faudra éliminer des véhicules ennemis ou carrément toute l’infanterie de l’adversaire. Sauver les civils feront aussi partie de votre mission : les jusqu’au-boutistes voudront certainement sauver tout le monde mais bien entendu, certains peuvent être cachés dans les décors.

03

Tembo ne manque pas d’humour et certains gags font même partie de la réalisation de vos objectifs. C’est un titre vraiment complet, cohérent et qui se laisse revisiter de nombreuses fois grâce à une belle horizontalité.

04

Pendant sa quête, Tembo devra ramasser du cacahuète afin de fabriquer des pots de beurre de cacahuète. Tembo en a besoin de 300 pour faire un pot. Et justement, ces pots seront bien utile car ils font office de "continue". Tembo adore le beurre de cacahuète qui lui redonne force et courage.

Graphismes : 85%
Un ensemble d’univers variés et colorés.

Animation : 70%
Les animations font très jeu flash : du coup c’est fluide, mais trop robotisé.

Jouabilité : 95%
Plutôt efficace : Tembo sait tout défoncer de manière pas toujours délicare mais il peut aussi léviter un peu dans les airs comme un Yoshi. Au final, il sait presque tout faire et cela se sent dans ce gameplay très complet.

Bande Son : 83%
Bien pêchue

Intérêt : 81%
Un bon petit jeu qui invite à la revisite des stages et qui oblige à un certain résultat sous peine d’être bloqué dans sa progression.

Note Globale : 83%
Tembo offre une expérience de jeu bien complète. C’est aussi un hommage à Sonic sur certains aspects mais à choisir j’aurais préféré un retour du hérisson en fanfare.


NOTE : 08/10