Consoles-Fan
22/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2928 articles en ligne

 
Q.U.B.E. : Director’s cut
Tout un monde
de puzzles

N’allez pas confondre avec la compilation Qubed de Q Entertainment regroupant sur Xbox Every Extend Extra Extreme, Lumines et Rez Hd : le Qube de la Xbox One n’a tout simplement rien avoir. Essayons de planter le décor.

04

Vous vous souvenez de ce thriller, Cube, où des personnes se retrouvaient enfermées dans un cube et devaient essayer de s’en sortir, sans plus d’explications que cela ? Eh bien, c’est un peu ce qu’il vous arrive dans Qubed, sauf qu’ici, vous êtes dans des salles de taille variables, pas toujours cubiques mais composées d’une multitude de cubes de différentes couleurs.

Il y a tout d’abord les cubes blancs avec lesquels vous ne pourrez interragir. Seule l’intelligence artificielle du jeu pourra les bouger de place si cela lui chante. Il y a les cubes rouges qui vous permettent de créer une plate-forme haute de 3 cubes, les cubes bleus qui, enfoncés, vous font sauter, les cubes verts qui ne peuvent être déplacés qu’au contact d’autres cubes et les cubes jaunes qui se déploient toujours par 3 et en escalier en fonction de la pièce que vous touchez en premier. Il est aussi possible de faire pivoter tel un rubiks cube certaines parties de la pièce si les flèches mauves vous y autorisent. Enfin, un gros bouton reload vous relance dans la configuration de départ.

03

Avancer, reculer pour mieux sauter, l’idée est de faire progresser votre personnage en vue à la première personne dans un univers très asseptisé. Parfois, il faut combiner les couleurs et les actions comme le saut. Parfois, il faut faire évoluer une boule dans les décors et trouver le bon timing. Vous devrez jongler avec les champs magnétiques, déplacer des cables électriques, évoluer dans le noir presque complet en ayant la possibilité d’allumer qu’un seul item à la fois histoire de faire appel à votre mémoire.

01

Chaque section du jeu a ses propres règles. Mais la plupart du temps, les énigmes ne sont pas trop difficile et on sent bien que les développeurs n’ont pas pu aller jusqu’au bout de leur bonne idée en créant de véritables casse-têtes. Dommage car Qubed est de fait un petit peu court et gagnerait à se faire enrichir de contenu téléchargeable cette fois-ci plus corsé.

Qubed se laisse cependant jour sans déplaisir même si on ne reste vraiment pas coincé bien longtemps. On a même parfois le sentiment qu’il ’y a pas toujours q’une solution possible. avec un peu d’adresse, nul doute que vous y arriverez.

02

Graphismes : 65%
Sobre et épuré comme dans la plupart des puzzle games finalement. Ce n’est en tous cas pas là où réside la force du jeu même si on peut lui reconnaître une certaine esthétique.

Animation : 85%
Rien à redire mais il est vrai que la Xbox One n’est pas vraiment trop sollicitée.

Jouabilité : 90%
Le gameplay est original même si son usage est au finale relativement limité de par le manque de difficulté du titre et de sa durée de vie. En tous cas, il faut creuser.

Bande Son : 86%
Une ambiance spatiale et moderne plutôt plaisante.

Intérêt : 85%
J’ai dévoré Qubed d’une traite. Ce n’est pas très long mais en revanche le jeu est accrocheur. Il y a de bonnes trouvailles et le plaisir est varié même si les puzzles auraient pu être encore plus corsés. Sans doute que la vue à la troisième personne et l’étendue des aires de jeu ont limité les possibilités. Il y a en tous cas une belle piste à développer si les programmeurs font un jour une suite.

Note Globale : 82%
Laissez-vous tenter par l’expérience Qubed : relaxante, posée et parfois même un peu contemplative pour son aspect géométrique épurée, elle vous proposera des énigmes agréables à résoudre même si certaines résolutions sont un peu trop simples et d’autres un peu trop obscures.


NOTE : 08/10