Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Battleborn
Des combattants
de toutes les couleurs

Gearbox nous a présenté à l’E3 et à la Gamescom son nouveau FPS coloré Battleborn : l’occasion de s’essayer à deux séances de gameplay totalement différentes.

03 Il faut dire que j’avais essayé à l’E3 de jouer avec un grosse brute bien forte mais aussi bien lente et que je ne m’étais pas amusé plus que ça. Trop lent, je suivrais mes comparses plus que ne prenait l’initiative. J’ai donc décidé de lui donner une seconde chance à la Gamescom en choisissant un personnage plus véloce : l’escrimeuse en l’occurence et effectivement, le plaisir du jeu a été décuplé.

On peut dès lors se mettre à rêver aux possibilités qui se cachent derrière Battleborn. Il est possible de paramétrer son personnage de bien des manières et vous pourrez le faire évoluer en cours de jeu. Les personnages jouables seront en effet nombreux et charismatiques. Leurs physiques seront très variés. Il y aura un gentleman robot, un champignon, une archère, un samurai vampire... Mais comme on est en vue à la première personne, on ne profite pas vraiment du look de son propre personnage. Dommage.

Battleborn nous est servi dans des couleurs très acidulées et agréables comme pour faire contrepoids du contexte de l’histoire qui n’est pas tout rose puisque figurez-vous que nous nous situons dans un futur où il n’y a plus qu’une seule étoile qui reste dans toute la galaxie : une seule source de lumière et de chaleur qui attire toutes les convoitises.

02

Les Moba sont à la mode et 2K entend bien imposer le sien dans le haut du panier. Comme je vous l’ai expliqué, mon expérience de jeu et mon plaisir de jeu ont été très contrastés entre l’E3 et la Gamescom : la faute à des personnages pas très équilibrés. Certains semblent clairement plus utilies et efficaces que d’autres : il faudra donc absolument que Gearbox règle l’équilibre avant la sortie du jeu sous peine de voir certains personnages boudés par le public et vous en conviendrez, sortir un jeu avec une tripotée de personnage pour ne jouer au final qu’avec 4 d’entre eux, ce serait hautement dommageable : les développeurs seraient passés à côté de ce qu’ils voulaient faire. De son propre aveu, Gearbox va aussi proposer un aigle avec une prothèse d’aile. Capable de voler, il pourrait avoir un avantage certain dans l’arène.

Mais les différences entre chaque personnage pourraient être aussi l’occasion pour les joueurs de rechercher à créer l’équipe ultime, la mieux équilibrée. Le déplacement des personnages est plutôt facile : la prise en main est directe. On a d’ailleurs un peu trop l’impression de déjà-vu avec des double-sauts, des dash aériens et des phases de tir complètement maîtrisés. Ne vaut-il pas mieux parfois ne pas être surpris et jouir de la qualité ?

01

Battleborn vous propose d’activer des tourelles ou d’effectuer certaines actions qui seront favorables à toute l’équipe. Vous pouvez aussi soigner vos comparses mais dans l’absolu, il s’agit avant tout d’avancer en meute et d’éliminer tous les ennemis. Un radar vous informe où sont vos acolytes et dans l’absolu il sera préférable de rester ensemble. Mais y aura-t-il une vraie replay value et des éléments de gameplay qui vous feront aller plus loin qu’un simple nettoyage de zone ? L’avenir nous le dira.