Consoles-Fan
19/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
Gears Of War Ultimate Edition
Faut-il toucher
aux classiques ?

La série a déjà 10 ans. C’est fout comme le temps passe. Je me souviens d’avoir énormément joué en mode multi à ce jeu. Des soirées et des soirées entières : il faut dire que Gears Of War a révolutionné le jeu de tir à la troisième personne en apportant des phases de gameplay aujourd’hui reprises par bien des titres comme Uncharted par exemple. Mais qu’en est-il 10 ans plus tard, le jeu tient-il toujours la route ?

01

Le premier point qu’il faut noter est que Gears Of War est un vrai remake comme Microsoft l’a déjà fait pour Halo. Pas question donc de nous reservir le même jeu upscalé et plus fluide. On repart de zéro et on recommence. Tout est neuf sauf l’histoire, le gameplay et bien entendu vous aurez l’impression de jouer au même jeu mais en beaucoup plus beau. Les décors sont intégralement refaits ainsi que les scènes cinématiques qui sont vraiment somptueuses même si je n’aime toujours pas trop le taux trop élevé de tetostérone qui se dégage de ce titre. Mais si vous aimez les grosses brutes, pourquoi pas.

Si le jeu est efectivement très beau, on peut regretter que le framerate se limite 30 FPS. En revanche, la bonne nouvelle est du côté du jeu en ligne puisque le jeu tourne en 60 FPS. Ceux qui ont joué au premier Gears Of War savent que ce n’est pas du luxe qund on veut ajuster son tir. Le jeu gagne vraiment en précision et si les affrontements étaient déjà géniaux et passionnants à l’époque, ils deviennent vraiment impeccables. Pour ma part, c’est un must. Vous avez aimé à l’époque ? Vous allez adorer aujourd’hui. Et si vous n’avez pas connu le jeu, c’est un grave manque dans votre expérience de joueur.

On peut se demander pourquoi Microsoft ne s’est pas lancé dans la réédition de tous ces Gears Of War comme la compilation Halo sortie l’année passée. Certains joueurs n’ont pas trop apprécié la nouvelle mais Microsoft a proposé une offre intéressante puisque les autres Gears Of War seront offerts dans le cadre de la rétrocompatibilité de la Xbox One avec la Xbox 360. L’offre est plus qu’alléchante et devrait aider les joueurs à attendre Gears Of War 4.

02

Pour l’instant, Microsoft impressionne beaucoup plus avec ses remakes que Sony parce qu’ils choisissent des jeux plus vieux et offrent ne véritable refonte graphique là où Sony ne propose qu’un petit upscale sur des jeux comme The Last Of Us Et God Of War 3 bien plus récents. Le gap est logiquement moins grand. En effet, Gears Of War est tout de même sorti en début de vie de la XBox 360. C’était une des nouvelles licences lancées par Microsoft pour défendre sa console à l’époque.

Force est de constater que si l’intelligence artificielle a un peu vieilli et réagi de manière parfois très binaire, le gameplay est dans son ensemble plutôt riche avec pour chaque stage de nouvelles idées. On peut se coller aux murs, tirer en aveugle, donner des ordres, balancer des grenades, conduire des véhicules et pourquoi pas profiter de quelques séquences de railshooter. Il y a une arme absolument génial et destructrice : le rayon de l’aube. Malheureusement, cette arme est inutilisable de nuit ou dans les intérieurs, en bref dans la grande majorité du jeu.

04

Et si vous ne reconnaissez pas certains stages, c’est normal puisqu’il s’agit d’une version du jeu enrichie par les stages qui avaient été rajoutés sur la version PC. Du côté du multijoueur, on profite bien éviemment de toutes les packs de cartes sortis. Autrement dit, Gears Of War Ultimate Edition est vraiment très riche et si le mode story est une réussite, que dire du jeu en ligne qui est tout simplement un des jeux sur lequel j’ai passé le plus de temps sur Xbox 360.

03

Graphismes : 90%
Le Gears Of War original était très grisonnant. Celui-ci est très coloré.

Animation : 80%
30 FPS seul ou 60 FPS en multi online.

Jouabilité : 85%
Le gameplay d’époque a bien traversé les âges, et pour cause, aujourd’hui tout le monde l’immite.

Bande Son : 90%
La BO de l’époque.

Intérêt : 96%
Un très bon contenu et surtout un jeu en ligne fabuleux. Les multiples chemins du mode scénario sont toujours là et c’est une option vraiment plaisante pour la rejouabilité.

Note Globale : 92%
Adapter Gears Of War Ultimate n’étais pas un gros risque au vu de la qualité du jeu de départ. Refonte graphique et nouvelles cinématiques étaient néanmoins nécessaires : mission accomplie.


NOTE : 09/10