Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Leo’s Fortune
Je suis perdu, je suis assassiné,
on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent

Excellente surprise que ce petit jeu indie qui propose une réalisation exemplaire en mélange 2D/3D. Né sur smartphone, le jeu s’offre une nouvelle vie avec des graphismes HD : il ne faut surtout pas manquer ça.

01

Le jeu propose tout d’abord un gameplay surprenant. Vous dirigez une sorte de boule de poil verte. Celui-ci se déplace un peu comme dans LocoRoco au fil des stages en glissant. Il emprunte des rampes alambiquées et parfois, de son poids, peut même déclencher des mécanismes ou rebondir. Lorsqu’il se gonfle, il appuie sur des boutons qui déclenchent moultes réactions dans les décors. Et toujours dans cet état, il peut planer. Ce jeu est finalement plus un jeu d’adresse et de réflexion qu’un jeu de plate-forme puisqu’il n’y a pas vraiment d’ennemis si ce ne sont les décors qui regorgent parfois de piques acérées.

Les idées pullulent et vous devrez résoudre de nombreuses énigmes (pas trop dures) sur terre comme sous l’eau ou dans les airs et parcourir des univers vraiment splendides où vous devrez faire preuve d’adresse. Les musiques me font vraiment penser à du Disney : elles sont magnifique ment travaillées, entraînantes et amusantes.

02

Il est vrai que dans l’absolu, le jeu emprunte pas mal d’idées aux classiques comme Sonic et autres jeux de plate-formes. Mais il le fait bien et c’est beau comme un Rayman. Et comme par hasard, notre héros, Leo, n’a pas de bras (pas de chocolat) et de jambes. C’est une boule de poil verte avec deux yeux.

Et que lui arrive-t-il à cette boule de poil. Eh bien figurez-vous qu’on lui a dérobé son trésor et qu’il va falloir parcourir des stages pour tout rassembler.

Le jeu est difficile et facile à la fois. Difficile parce qu’il n’est pas simple de terminer un niveau sans perdre de vie. Facile, parce que vous pouvez recommencer autant de fois qu’il vous plaira. Il y a en plus énormément de check points. En général, vous recommencez à l’endroit où vous êtes mort.

03 Notre héros a finalement assez peu de coups mais les interactions avec les décors sont nombreuses et force est de constater que le mélange des genres est très complets. Il faudra tantôt se balancer, tantôt pousser des caisses, actionner des switchs ou au contraire ne pas les actionner car ils déclenchent de dangereux mécanismes.

Le passage du petit écran du smartphone vers votre grand écran télé se fait vraiment sans heurt tant la finesse graphique du titre a été travaillé. Si le jeu ne propose pas un design ahurissant d’originalité (le désert, les pirates, la neige, la forêt, la montagne...), on peut dire que Leo’s Fortune fait bien le job et ce n’est déjà pas si mal. Le jeu ne dispose pas d’une durée de vie bien longue sauf si vous souhaitez tout récupérer et tout débloquer. Là, il faudra vous accrocher car pour finir un stage avec 3 étoiles, c’est chaud boulette ! Autrement dit, si vous souhaitez vivre votre expérience de jeu à fond, la replay value est au rendez-vous !

Graphismes : 92%
Très soigné, super fin, des couleurs pastelles.

Animation : 92%
Parfaitement maîtrisée même si la console n’est pas sollicitée à mort.

Jouabilité : 92%
Prise en main propre, sympa, classique.

Bande Son : 72%
Une ambiance un peu ronflante en terme de musique puisque le jeu fait plus la part belle aux bruitages.

Intérêt : 85%
La durée de vie un peu courte mais l’expérience de jeu est superbe !

Note Globale : 87%
Leo’s Fortune est un excellent petit jeu : il ne révolutionnera pas le genre mais le travail est impeccable.


NOTE : 08/10