Consoles-Fan
19/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
Streets Of Rage 2
Ce sont dans les vieilles casseroles
qu’on donne les meilleurs coups

Adam du premier Streets Of Rage a été kidnappé par Monsieur X. Gasp. La fine équipe rejointe par Max le catcheur et Skate le petit frère d’Adam est en route pour en découdre !

Streets Of Rage 2 reste mon épisode préféré de la série. Il est plus complet que le premier et sans doute moins que le 3 en terme de coups et de personnages jouables mais il est quand même nettement plus esthétique et les musiques sont inoubliables.

01

Alors quid de cette adaptation en 3D stéréoscopique. Elle est réussie, c’est certain, il est amusant de rejouer à Streets Of Rage 2 avec une profondeur de champs mais il faut aussi avouer que le type de jeu et sa vue de côté (un peu comme pour Fantasy zone ou Gunstar Heroes) se prête moins à l’expérience. Dans Out Run, le défilement était remarquable. Ici, on est un peu plus limité même si on appréciera l’effet de relief indéniablement réussi une fois encore. Parti comme cela, Sega peut tout nous rééditer les doigts dans le nez.

Pour ma part, Streets of Rage est ma série de beat-them-all à l’ancienne préférée et c’est une série qui manque énormément à la scène vidéoludique. Je ne me suis donc pas fait trop prier à rejouer à ce pillier du jeu vidéo. Les plus jeunes, qui ne connaissent peut-être pas devraient en tous cas s’y essayer sans la moindre hésitation.

03

Le concept de jeu est simple. Vous progressez de stage en stage en dérouillant les hordes d’ennemis. Plusieurs coups sont disponibles, plus que dans son concurrent d’époque Final Fight en tous cas. Coup de point, coup de pied, saut et des coups spéciaux qui bouffent votre jauge de vie (ce n’est pas une jauge séparée) mais qui peuvent vous tirer d’affaire. Il est possible de retrouver de la vie en ingurgitant des aliments (pommes, poulets...) qui réalimenteront votre jauge de vie de manière plus ou moins généreuse. Des armes de poing seront également disponibles sur votre parcours. Vos adversaires n’hésiteront d’ailleurs pas non plus à les utiliser contre vous.

02

Streets Of Rage 2 est un jeu à finir encore et encore mais en oubliant pas à chaque fois de monter d’un cran la difficulté !

Graphismes : 91%
C’est toujours aussi coloré : une belle prouesse technique puisque la palette de la Megadrive était tout de même assez limitée.

Animation : 92%
Malgré un nombre important de sprites à l’écran, le jeu ne rame jamais. Oh c’est vrai, une 3DS c’est quand même beaucoup plus puissant qu’une Megadrive ! Oups !

Jouabilité : 94%
Ca n’a pas pris une ride !

Bande Son : 96%
Une des foces indéniables de la série !

Intérêt : 93%
Un classique, un must : à découvrir ou redécouvrir !

Note Globale : 94%
Je suis un grand fan de Sega et de Streets Of Rage. Pas de surprise donc pour ma part, c’est excellent. Le rajout de la 3D stéréoscopique est amusant mais anecdotique. En revanche, quel plaisir de pouvoir y jouer sur une console portable. Enfin, c’était déjà possible sur Nomad mais là le format est quand même un peu plus pratique !


NOTE : 09/10