Consoles-Fan
19/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Dragon Quest Heroes
Et qu’en a pensé
Khaleesi ?

Vous aimez Sengoku Musou ? Vous aimez Dragon Quest ? Alors, c’est plutot bien parti pour aimer Dragon Quest Heroes, un hack and slash qui ne fait pas dans la dentelle et qui bénéficie donc d’un magnifique character design signé Akira Toriyama. C’est juste la classe mondiale.

01

Dès les premiers instants, on comprend que le jeu va se mettre à flatter nos yeux avec insistance. Le jeu est coloré, il n’est pas toujours très détaillé mais les textures en revanche sont vraiment superbes et surtout la qualité de l’affichage est fantastique. En revanche, la fluidité est chaotique. En début du jeu, on veut bien nous faire croire que tout fonctionne comme sur des roulettes pour maintenir 60 FPS mai en réalité, dès le premier boss, les baisses répétées apportent un inconfort certain. Et par après, une fois que l’on évolue dans des décors plus complexes et étendus, ce n’est plus très folichon.

02

Le jeu n’est cependant pas sans défaut. On peut noter que la gestion des collision est discutable mais c’est souvent le cas dans ce genre de jeu. L’animation en soi des ennemis a un nombre de frames relativement limité. Il y a des murs transparents en 2015, si, si... Et enfin, si le jeu propose les voix japonaises, elles sont à la fois diffusées dans le haut-parleur de votre manette et ceux de la télévision, ce qui donne un écho déplaisant.

03

Le joueur est poussé à continuer pour découvrir les cinématiques intermédiaires très agréables. Très agréables également, les magies et coups spéciaux dévastateurs que l’on peut invoquer assez souvent cassant la monotonie du "je frappe, je clashe, je tue, t’es mort" inhérent au genre.

04

Car l’objectif principal est en fait très simple : il faut nettoyer des zones complètes de monstres. Il existe parfois des portails qui déversent des montres supplémentaires. Ce sont les malstroms. Il suffit d’éliminer le malstomonstre relatif au portail pour le détruire. Pour la dimension RPG, vous avez la possibilité entre chaque stages d’améliorer votre équipement via un système de magasins classique.

En conclusion, si Dragon Quest Heroes est un bon titre dans l’absolu bien que parfois un brin répétitif, j’aurais aimé qu’il soit plus propre sur lui dans sa réalisation. S’il n’y a rien à redire sur les graphismes, le framerate malmené me laisse plus pensif.

Graphismes : 90%
Une réalisation aux couleurs chaleureuses pour un ensemble très somptueux.

Animation : 68%
Beaucoup trop d’instabilité.

Jouabilité : 94%
Une prise en main classique mais qui fait le job !

Bande Son : 80%
Un excellent travail mis à part l’écho de la manette.

Intérêt : 78%
Une belle durée de vie mais pour un contenu finalement assez répétitif.

Note Globale : 78%
Le jeu est très bon, s’il n’y a qu’un défaut à retenir, c’est la fluidité et les secousses de caméra pas vraiment agréables.


NOTE : 07/10