Consoles-Fan
16/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Chibi Robo ! Zip Lash
Encore un titre branché ?
C’est ce qu’on Watt voir

Assassin’s Creed Syndicate, Just Cause 3 et maintenant Chibi-Robo ! Zip Lash : pas de doute, la mode est au grapin. Mais ici, il s’agit plus d’une prise électrique que l’on peut faire tournoyer et lancer ci et là pour s’accrocher.

04

Le jeu est sorti en exclusivité sur 3DS est propose une compatibilité avec l’amiibo Chibi-Robo. La licence n’est pas nouvelle. Je la pensais même oubliée tant le jeu sur Gamecube était passé à l’époque inaperçu.

Ce jeu de plate-forme en 2,5 D vous propose d’évoluer dans des stages qui mèleront agilité et réflexion. Si la prise sert de grapin, elle est également utilisée pour recharger Chibi-Robo de temps à autres.

03

Malheureusement, on ne peut pas dire que Chibi-Robo soit un exemple de jouabilité. Tout est très pataud depuis l’emplacement des boutons pas très classique et le système de grapin que l’on peut balancer ou charger et voir à l’instar d’un Puzzle Bobble le chemin exact que va faire le grapin en observant un rayon laser rebondir partout sur les décors. Cela peut paraître pratique et ça l’est sans doute dans les faits, mais cela apporte pas mal de lourdeur au gameplay là où il était inutile d’en apporter. De plus, le coup de base, lui, est beaucoup plus limité puisqu’on peut juste frapper droit ou en oblique mais sans pouvoir choisir l’angle de frappe. 02

Malgré cela Chibi-Robo reste un titre pas trop difficile à parcourir et qui devrait en théorie faire e job en particulier avec les enfants. Mais pourquoi leur imposer un instrument de torture comme Chibi-Robo à un âge où il faut qu’ils apprennent à différencier un bon gameplay d’un mauvais ? Pour ma part, j’éviterais. Autant leur donner de bonnes choses à essayer : la 3DS ne manque en effet pas de jeux qui ont fait leur preuve.

On ne peut pas dire que Chibi-Robo soit discret sur ses placements publicitaires puisque Chibi-Robp brandira de multiples bonbons comme des Mentos par exemple ou des biscuits Pocky et autres marques plus connues dans certaines régions du monde que d’autres.

01

Si le je vous propose d’accéder à différents stages de manière alléatoire, vous serez forcé de parcourir une deuxième fois certains stages si le sort l’a décidé : pénible. Pour vous en sortir, vous pouvez essayer de vister la bonne soucoupe en fin de stage afin de vous en sortir et de vous épargner toute cette répétitivité. La plus petite soucoup augmente en effet vos chance d’y échapper. Au final, il faut bien avouer que cette idée n’a rien de rigolo.

Esthétiquement parlant, Chibi-Robo est bien loin d’être laid. On peut adhérer ou nom au thème mais tout n’est pas fait de métal ou d’électricité, le jeu prend part aussi au naturel.

Graphismes : 85%
Assez joli, avec des effets de rotation de plan qui rappellent un certain Clockwork Knight. Les univers sont variés et sans grand rapport, un peu à l’ancienne. On retrouvera donc un monde sous-marin, un monde dans l’espace, l’Egypte...

Animation : 72%
Assez rigide mais fluide.

Jouabilité : 68%
Des choix contraignants que je ne partage pas.

Bande Son : 80%
Rondouillardes et sympathiques.

Intérêt : 71%
Difficile d’être pleinement satisfait de ce Chibi-Robo qui réussite néanmoins son projet de nous faire incarner un robot de taille minuscule. On croise en effet de gros objets qui nous donne souvent l’impression d’évoluer dans un monde réduit. En revanche, le gameplay trop rigide casse la fluidité de la progression.

Note Globale : 74%
Chibi-Robo est un peu à la hauteur de ce que l’on attendait. Il ne sera pas inoubliable tout comme sa version Gamecube. Du moins, on attend quand même mieux de la part de Nintendo.


NOTE : 07/10