Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Tales Of Zesteria
Un zeste de citron ?
Gare à l’amertume !

Tales Of Phantasia avait fait sensation il y a 20 ans lors de son arrivée sur Superfamicom. C’était la plus grosse cartouche jamais sortie, et pour cause, le jeu proposait une bande son magnifique et un générique d’intro chanté.

05

Pour les 20 ans, Bandai Namco a décidé de réunir les 4 character designs notables de la série : Mutsumi Inomata, Daigo Okumura, Minoru Iwamoto et mon préféré, Kosuke Fujishima qui n’est autre que le mangaka de Ah Megami Sama et You’re Under Arrest : culte.

Le character design des personnages est propre et épuré mais propose de jolis traits bien fins. Les décors sont plutôt basiques, en intérieur comme en extérieur mais le framerate (30 FPS) est bien stable. A l’époque, Tales Of Phantasia avait proposé un système de combat en temps réel très novateur. La recette est à peu près la même et caractérise désormais la série puisque les combats sont orientés action tout en gardant bien évidemment une dimmension RPG fortement marquée.

02

Afin de ne pas égarer les fans avec cet opus anniversaire, les développeurs ont opté pour une histoire riche mais classique qui réconfortera les amateurs de RPG épique à l’ancienne.

Pour vous aider dans les déplacements dans les donjons, un plan vous sera fort utile : il tracera vos déplacements afin de vous offrir la meilleure aide possible à l’orientation. Il sera aussi révélateur des points-clé à rejoindre. En général, le jeu se limite à un simple nettoyage de zones d’ennemis et de boss : un concept linéaire mais très rafraîchissant quand il est bien mené comme ici. On prend en effet un malin plaisir à découvrir les nouveaux environnements du jeu et à suivre l’histoire malgré un flagrant manque d’originalité.

04

Il faut dire aussi qu’on se fait une joie de rencontrer des ennemis afin de leur faire goûter à notre épée tant les combats sont réussis et dynamiques malgré la présence de beaucoup de personnages non-jouables. Ceux-ci vous révèleront toute leur finesse au fil du temps mais une chose est sûre, ceux-ci ont été vraiment bien réfléchis et optimisés avec le temps. Les décors sont par contre un peu vide mais leur côté bien vaste apporte un apect grandiose au titre.

J’ai préféré également ce titre au dernier opus Tales Of Xillia 2 qui était devenu un peu plus dark : un chois assumé, certes, mais pour moi ce Tales Of Zestiria renoue avec le genre.

03

Graphismes : 68%
Les décors accusent le tout : on a une génération de retard technologiquement parlant.

Animation : 65%
Plus de stabilité est nécessaire à ce niveau de réalisation.

Jouabilité : 73%
Malgré un manque d’ergonomie, le joueur ne sera pas désarçonné.

Bande Son : 81%
Des musiques très agréables et de tout genre.

Intérêt : 88%
Un Tales Of classique : je serais tenté de dire que c’est déjà ça !

Note Globale : 78%
Un bon titre, pas forcément surprenant dans le fond mais c’est sur la forme qu’il accuse le coup. On est sur PS4, diantre !


NOTE : 07/10