Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
The Crew Wild Run
Merci
et bravo

The Crew, c’était la belle surprise de l’année passée, avec un univers qui fourmille de détails : des incendies dans les immeubles, des courses sur des circuits, des parcs d’attractions à visiter, des avions, des hélicoptères, des oiseaux un peu partout dans le ciel, des courses folles dans des aéroports avec les avions qui décollent et atterissent juste au-dessus du capot. Oui, The Crew est sans hésiter le jeu de course qui offre le panel de décor le plus complet, et pour cause, le terrain de jeu, ce sont les Etats-Unis avec toute la diversité que le pays a à nous offrir.

06

Si vous vous souvenez, The Crew était également sorti sur Xbox 360. Cette fois-ci, l’extension n’est dédiée qu’à la next-gen : le jeu profite dès lors d’un bel update graphique plus photoréaliste : le jeu est indéniablement plus beau et c’est d’autant plus impressionnant qu’il s’agit d’un monde ouvert gigantesque.

Inutile de reprendre l’intégralité du test de The Crew, si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille de cliquer sur le lien en fin d’article. Penchons-nous plutôt sur les nouveautés qu’apporte cette extension.

01

La pluie fait son apparition. Les routes sont humides avec de joli reflets mais les choix sont parfois étrange. En effet, des routes humides à Las Vegas au beau milieu du désert, cela peut paraître étrange.

Les dragsters vous permettent, après avoir fait un démarrage idéal d’exécuter le meilleur passage de vitesse afin d’atteindre une vitesse maximale. Ce gameplay un peu limité s’apparente à un jeu de rythme finalement. Les monster trucks s’invitent dans des arènes remplies de tremplins et autres loopings et pipes façon skate-park. Les épreuves de drift vous permettent de faire crisser vos pneus jusqu’à en user toute la gomme et enfin, l’arrivée des motos vous permettra de découvrir ou redécouvrir tout l’environnement du jeu plus libre que jamais.

03

Les développeurs ont souhaité enrichir le titre avec de nouvelles épreuves car ils ont remarqué qu’il restait beaucoup de zones d’ombre dans leur jeu. Celui-ci est si vaste les joueurs n’avaient pas encore eu l’occasion de découvrir ces zones.

Ce qui est génial, avec The Crew, c’est que même si le jeu est assez difficile dans son ensemble (sauf si vous êtes en mode farming et si vous jouez en ligne puisqu’un seul membre de votre crew qui réussit fait remporter la victoire pour toute l’équipe), même quand vous perdez, eh bien vous êtes quand même content d’avoir découvert de nouveaux horizons tant ce titre est contemplatif et à la limite culturel. Et il y a toujours des détails à observer : un avion, un hélicoptère, des oiseaux, un feu d’artifice...

04

L’arrivée des nouveaux véhicules est d’ailleurs un appel au défi. Vous allez pouvoir tenter d’explorer des passages bien abruptes avec votre moto, bref, vous amuser comme un vrai gosse dans les décors en tentant des choses improbables.

L’aspect Crew est toujours très présent mails vous pouvez également vous défier. Par exemple, il y a un mode "couronne" où vous devez rester le roi le plus longtemps possible. Vous perdez votre couronne quand un joueur vous touche et il devient le roi à son tour. Classique mais vraiment amusant. Vous pouvez aussi imaginer les circuits les plus fous en plaçant des check-points où bon vous semble et en fonction des reliefs rencontrés, les joueurs pourront choisir de contourner l’obstacle ou de le gravir.

Au final, on peut dire que The Crew continue son élan de générosité entamé l’année passée. Si jamais vous n’avez pas encore craqué, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire.

05

Graphismes : 99%
Voyons cela comme une note d’encourragement. Certes, ce n’est pas le plus beau jeu de la terre, mais pour une telle taille de monde ouvert, même si les décors sont streamés, je n’ai pas vu plus beau jusqu’à aujourd’hui : c’est une véritable prouesse technique !

Animation : 96%
Le framerate est stabilisé à 30 FPS ce qui est très honnête au vu de la complexité texhnique du jeu.

Jouabilité : 93%
Une maniabilité qui reste parfois trop sensible mais celle-ci a été sensiblement améliorée : la conduite est plus nerveuse, plus précise.

Bande Son : 76%
Encore une fois, il manque à The Crew une vraie bande-son populaire à la GTA mais celle-ci reste de bonne facture.

Intérêt : 99%
Un contenu hallucinant, ce qui est problématique car il faudra sans doute plusieurs générations de joueurs pour en voir la fin.

Note Globale : 97%
The Crew : Wild Run réaffirme sa position de leader en terme de jeux de course en monde ouvert. Celui-ci offre en effet une vraie liberté dans une plaine de jeu aussi gigantesque que variée : les Etats-Unis


NOTE : 09/10