Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Cendrillon
Trouver chaussure
à son pied

Ce n’est pas toujours facile d’adapter un dessin animé en film d’autant que dans ce cas-ci, Disney pioche dans son patrimoine. On bouscule tout ou on adapte. Et dans ce cas-ci, c’est l’adaptation qui est de mise tant le film s’apparente de manière classique au dessin animé.

01

Ce n’est pas la première fois qu’un film sur Cendrillon est réalisé mais dans ce cas-ci, avec Disney à la barre, on peut s’attendre à une réalisation léchée. Et c’est plutôt le cas. On note quelques points d’humour supplémentaire et une histoire plus riche en contenu que le dessin animé. On en apprend plus, tout simplement, sur les différents personnages, mais sans bousculer l’essence même de ce conte.

02

D’un point de vue des effets spéciaux, la clé de voûte est bien entendu la fuite de Cendrillon, après minuit, en carrosse, avec toutes les transformations magiques que cela impose. La scène vaut vraiment le détour d’être vue.

Pour rappel, Ella vit une vie heureuse mais suite à la mort de sa mère, son père se remarie. Malheureusement, la belle-mère et ses deux filles se montreront rapidement insupportables au décès du père d’Ella.

03

Sans broncher, Ella va accepter son sort. Mais en rencontrat le prince charmant dans la forêt, elle voudra tnter sa chance en participant au bal organisé par le prince afin d’y rencontrer sa promise. Bien entendu, sa marâtre s’y oppose catégoriquement, souhaitant présenter ses deux filles au prince. Heureusement, la bonne fée veille au grain et va tout faire pour qu’Ella puisse participer même si le plan comporte une sérieuse faille puisque la magie s’estompera lorsque les douze coups de minuit auront sonné. Il faudra dès lors rentrer impérativement à la maison.

04

Cendrillon reste un film sans surprise pour qui connaît l’histoire mais la réalisation soignée (comme c’était déjà le cas pour Maleficent) scotchera vos têtes blondes devant leur écran.