Consoles-Fan
20/07/2018

Auteur
  

2984 articles en ligne

 
Handball 16
Jeanne et Serge
Mais noooooooooooooon !

A mon âge, jouer à un nouveau type de jeu relève du miracle tant de nombreuses cartouches et galettes sont passées entre mes mains. Et pourtant, je n’ai pas souvenir d’avoir joué une seule fois dans ma vie à un jeu de handball sur console. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas eu. J’explique juste que je n’ai pas de point de comparaison si ce n’est le fait que j’ai un peu pratiqué ce sport dans ma jeunesse.

04

S’attaquer à un secteur niche, ce n’est jamais facile car il faut convaincre avec peu de moyens. Pour sûr, le jeu n’a pas le cachet d’un NBA2K mais la modélisation est correcte et, au moins, le titre est fluide. En revanche, il n’y a pas un grand nombre d’équipes disponibles, le jeu se contente en effet des championnats officiels qui se déroulent en France, en Espagne et en Allemagne.

03

De nouvelles expriences de jeu, cela reste un plaisir. Le titre est nerveux. En tous cas il faut se l’imposer car si vous souhaitez marquer, faire des passes rapides est quasiment la seule option possible. Vous pouvez effectuer des feintes en tirant au niveau de la hanche ou tabler sur la puissance en effectuant un saut avant la zone interdite réservée au gardien. Tant que vous êtes en l’air, vous pouvez tirer. Le jeu passe d’ailleurs en mode ralenti afin que vous puissiez ajuster votre tir dans le goal de l’adversaire en choisissant avec le stick analogique l’endroit que vous souhaitez atteindre. Si vous avez encore la balle et que vous avez reposé le pied à terre, il faudra céder la balle à l’adversaire. De même, attention à ne pas dépasser les limites du terrain ou de pénétrer dans cette zone sous peine de perdre le ballon.

01

Je ne sais pas si Bigben Interactive souhaitait faire une simulation ou pas mais pour ma part, j’estime que le gameplay est plutôt orienté Arcade. L’action est très claire car à chaque changement de possession de balle, la caméra opère une rotation de 180 degrés. On attaque donc toujours vers le haut de l’écran.

Les modes de jeu ne sont guère nombreux puisqu’il est possible de faire une simple partie popcorn, de suivre la carrière d’un joueur, de participer à un championnat et bien entendu de jouer en ligne.

Le gameplay n’est pas surprenant, cela s’apparente au final un peu à un jeu de foot ou de hockey ou de basket mais avec les spécificités, le rythme et les règles du handball. Donc oui, forcément, l’expérience de jeu reste différente.

Si sur la forme, Handball 16 convainc donc, il manque singulièrement de contenu : un faiblesse rattrapée néanmoins par le positionnement du prix. Conscients de cette faiblesse, l’éditeur aura donc opté pour un mid price raisonable.

02

Graphismes : 68%
Une modélisation juste correcte.

Animation : 72%
Pas grand chose à redire en terme de fluidité, en revanche, l’animation est très rigide.

Jouabilité : 90%
malgré le fait qu’Handball 16 soit bien nerveux, il reste très lisible.

Bande Son : 66%
Des commentaires répétitifs et pas toujours opportuns.

Intérêt : 83%
Un jeu de handball réussi et je ne sais pas s’il y en a d’autres.

Note Globale : 75%
Pour une fois qu’on nous sert autre chose que les sempiternels jeux de football, hockey, basket, tennis et foot US, j’avoue ne pas avoir boudé mon plaisir sur ce titre dont la réalisation n’affolera sans doute personne mais pour le public niche visé, Handball 16 fait le job.


NOTE : 07/10