Consoles-Fan
21/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Rise of The Tomb Raider
En ce moment c’est plus
Tomb la neige (merci Adamo)

Si ce nouveau Tomb Raider ne décevra pas, il ne surprendra pas non plus. Il est vrai que le jeu fait très data disk et s’inscrit en continuité avec le précédent opus. L’effet de surprise est donc bien passé mais malgré tout on se prend au jeu, la faute à une réalisation absolument irréprochable et une très belle narration.

04

Parfois, un jeu vidéo, ce n’est pas vraiment original. Mais un jeu vidéo pas original peut tout de même s’avérer un excellent titre qui fait le job quand la maîtrise est là. Et c’est exactement ce qu’il se passe avec ce nouveau Tomb Raider. C’est beau, superbe même, excellent et irréprochable en terme de gameplay, de construction, même si la recette semble identique au jeu précédent. Au final je me dis qu’on pourrait très bien avoir la même blague avec Uncharted 4 mais en même temps, qui pourrait se passer de jouer à un titre aussi important ? En tout cas pas moi.

01

Tomb Raider fait donc autant dans l’efficace que dans l’attendu. On retrouve une Lara plus mûre, plus sûre d’elle, et qui évolue dans un environnement hostile. L’histoire sur fond de secte est captivante bien que le scénario soit tout à fait quelconque ? La réalisation est bien léchée : Tomb Raider est certainement le plus beau jeu de l’année, à la hauteur du talent de Crystal Dynamics.

L’histoire se déroule en grande partie en Sibérie : attendez-vous donc à des environnements peu accueillants. Le rythme du jeu est excellent malgré une première partie un peu molle : une fois que l’on décolle, cela ne redescend plus. Le jeu ne soufre d’ailleurs pas de coupures : tout est géré avec intelligence. Soit on aura droit à une cinématique. Soit on devra utiliser sa pioche pour débloquer un passage.

02

L’histoire nous présente les Trinitaires, une secte chrétienne plutôt dangeureuse à la recherche du secret de l’immortalité. Le jeu développe une idée intéressante. Lara peut décrypter ou non des écrits qu’elle trouve au fil de l’aventure en fonction de son niveau dans la langue en question. Autodidacte, Lara progressera donc de manière anormalement rapide (c’est du jeu vidéo) mais l’idée reste plutôt intéressante en tant que featurette.

Plus ouvert et moins linéaire qu’un Uncharted ou que tout simplement l’aventure précédente de Lara, le jeu vous propose d’être parcouru en ligne droite ou de résoudre de nombreux tombeaux cachés ci et là. Le contenu est donc plutôt riche et parsemé de petites pauses avant de vous relancer dans l’aventure, mais les développeurs vous laissent le choix au final.

03

Graphismes : 95%
Un travail absolument sublime.

Animation : 85%
Un framerate stable mais limité à 30 images par seconde.

Jouabilité : 86%
La recette précédente tout simplement réutilisée et très légèrement adaptée.

Bande Son : 87%
Une bonne ambiance sonore et un excellent travail de doublage.

Intérêt : 90%
Tomb Raider est un très bon jeu même si on ne peut pas vraiment dire qu’il soit original ou envoûtant : il fait le job, et il le fait bien.

Note Globale : 90%
Epique, Tomb Raider vous fait prendre part à une histoire haletante avec une dimmension fantastique.


NOTE : 09/10