Consoles-Fan
23/09/2018

Auteur
  

3015 articles en ligne

 
AIPD
L’habit ne fait
pas le moine

Artificial Intelligence Police Departement. Ok. Mais encore ? Eh bien c’est un shooter à la Asteroid qui présente des graphismes à la sauce Rez ou Flow. Visuellement, c’est très moderne, avec des effets néon à toutes les sauces. Les couleurs sont acidulées avec des dominantes orange et bleues.

01

Désolé pour ce microtest mais nous sommes dans l’univers du snack-gaming où il est facile de résumer un jeu en quelques lignes tant le concept est binaire et le contenu presque invariant. Et il n’y a pas grand chose non plus à vous raconter sur le gameplay du titre : il suffit de déplacer votre vaisseau ans une arène fermée avec le stick anaogique de gauche alors que vous tirez avec une gachette et que vous orientez votre tir ans la direction souhaitée avec le stick analogique droit. Le tir a une portée limitée et il fauda donc parfois vous approcher des ennemis et donc prendre des risques afin de les éliminer.

Votre vaisseau dispose d’une jauge de vie et vus êtes limité dans l’utilisation de votre tir via une barre de surchauffe. Cette barre est loin d’être anecdotique car si votre arme surchauffe, une explosion se déclenchera et endommagera votre vaisseau. Vous disposez également d’un bouclier mais leur utilisation se fait au détriment des ressources de votre vaisseau.

02

Autant couper court au suspens immédiatement, je n’ai pas trouvé ce titre franchement intéressant tout simplement parce que c’est du "déjà vu 100.000" fois et en général, ça m’énerve. On peut y jouer à 4 et c’est sans doute le seul point positif du jeu. Il est en effet possible de sauver la mise à vos potes en parcourant des missions aussi inintéressantes les unes que les autres.

C’est un jeu de scoring. Mais c’est plat et fadasse à souhait, même si graphiquement cela reste joli et bien propre. Pour ma part, j’ai vraiment eu du mal à accrocher malgré l’esthétique moderne et alléchante du titre, la faute sans doute au fait qu’il n’y a qu’un stage et que l’aspect découverte que l’on retrouve dans la grande majorité des jeux vidéo se voit ici terriblement limité. Ne vous y trompez pas, l’ennui s’installe indubitablement et ne s’en va plus.

03

Graphismes : 72%
Un jeu d’une esthétique "néon" certaine mais le voyage est fort limité...

Animation : 75%
Rien à redire même à 4.

Jouabilité : 77%
Le titre présente une certaine volonté à renouveler le genre mais cela reste classique dans les grosses lignes.

Bande Son : 78%
Electro sympathique mais rien de renversant non plus.

Intérêt : 35%
Sincèrement, j’ai du mal. Pour ma part, c’est un jeu vidéo kleenex auquel je ne jouerai sans doute plus jamais tant le titre est axé sur le scoring et ne développe aucun sentiment d’histoire, d’aventure, d’évolution. Pourquoi ne pas avoir bêtement au moins changé de décor de temps en temps ? Le joueur ne se sent pas récompensé dans la progression.

Note Globale : 42%
Il y avait du potentiel, le jeu était pas mal attirant, mais dans les faits, cela sonne plutôt creux.


NOTE : 04/10