Consoles-Fan
23/04/2018

Auteur
  

2929 articles en ligne

 
Oxenfree
Vavances d’été
très mouvementées

Oxenfree est un ovni. Sous ses allures de jeu indépendant, se cache en réalité des créatifs qui ont travaillé dans les studios Telltale et chez Disney. Rien d’étonnant du coup de voir un travail de narration hautement original côtoyer une direction artistique sans précédent.

04

En terme de caméra, tout reste en vue éloignée si ce n’est quelques doux zooms ou dezooms. On ne voit pas vraiment bien le visage des protagonistes du jeu si ce n’est lors de quelques photographies prises sporadiquement. Il fallait oser. Tout ça pour se concentrer sur un travail de dialogues très expressifs gérés divinement bien puisqu’en plus d’avoir régulièrement le choix entre 4 réponses possibles, vous pouvez aussi rabattre le caquet à d’autres personnages en répondant plus ou moins rapidement. Cette gestion dynamique est superbement maîtrisée et rend Oxenfree très attachant. Le relationnel entre les différents personnages est très important et en fin de partie, les statistiques parleront. C’est à dire que vos choix seront comparés aux joueurs du monde entier ou à vos amis, à votre convenance.

Visuellement, le jeu est de toute beauté. Vous parcourerez une série de tableaux relativement inertes et assurerez le suivi des dialogues. Voilà en gros le gameplay d’Oxenfree. Ah non, pardon, il y a aussi quelques petites interactions avec les décors, histoire de progresser dans l’aventure, mais aussi votre radio qui outre le fait de pouvoir écouter de la musique ou un guide de visite local, vous permettra de résoudre diverses énigmes en écourant la bonne fréquence au bon endroit. Bon, quand je dis énigmes, ça ne vole pas bien haut : il s’agi de parcourir les fréquences jusqu’à ce que votre manette vibre la plupart du temps.

03

Cependant, Oxenfree est attachant car l’intrigue est plutôt mystérieuses et son côté calme est captivant. On peut jouer à Oxenfree même en étant fatigué, il faut dire qu’il s’agit plus d’une expérience que d’un jeu vidéo qui requiert du skill. En revanche, pas question d’être innatentif un seul instant tant le jeu sollicite votre avis pour diffuser les dialogues en anglais. Attention sur ce point car les sous-titres sont eux aussi en anglais. Visiblement, le budget limité du titre risque au final de rebuter pas mal de joueurs non-anglophones.

Pour les autres, quelques heures suffiront pour venir à bout de l’histoire. Oxenfree a le mérite de proposer en tous cas une belle idée, celle de choisir ses dialogues comme dans un digital comics mais en laissant le joueur déplacer son personnage à sa guise, sans temps mort.

Vous découvrirez ainsi l’histoire assez tragique d’amis qui ont pris l’habitude de se retrouver pour les vacances sur une île relativement déserte : un parfait décor pour un film d’horreur même si le jeu verse plutôt dans le cinéma fantastique. Les voilà contraints et forcés d’explorer un passé plus ou moins lointain suite à des événements paranormaux.

02

L’histoire est très mature et aborde des sujets plutôt durs même si l’écriture verse aussi parfois dans le sentimentalisme léger. La perte de contrôle de nos "héros" ne va pas en tous cas se dérouler sans dégât. Ceux-ci ne comprennent pas toujours ce qui leurs arrive mais il tente de survivre et de sauver leurs amis du mieux qu’ils peuvent, le tout dans une ambiance au final étonnamment sereine.

Oxenfree traite de la manipulation du temps qui est sujet à de nombreuses failles. Qui a dit Quantum Break ? Dans l’absolu, on en est pas loin, mais les thèmes abordés restent fondamentalement différents.

Oxenfree ne plaira sans doute pas à tout le monde. Ceux qui veulent un jeu vidéo devraient juste passer leur chemin. Si par contre, vous êtes à l’aise en anglais et que vous aimez les expériences artistiques incongrues et que vous êtes sans cesse à la recherche d’un titre qui mise sur l’originalité avant tout, Oxenfree pourrait être une réponse à vos attentes.

01

Graphismes : 88%
Une maturité étonnante !

Animation : 65%
Un brin trop calme à mon goût dans les décors...

Jouabilité : 70%
Une maniabilité très basique en soi : l’originalité repose sur la gestion en temps réel des dialogues.

Bande Son : 94%
C’est le point fort du jeu tant dans la narration que dans les ambiances sonores et la musique.

Intérêt : 95%
Un ovni qui n’est pas tout à fait un jeu vidéo mais plus une expérience en soi. Les amateurs de concept devraient adorer.

Note Globale : 83%
Très belle surprise que cet Oxenfree qui offre un bel équilibre entre l’écriture, l’ambiance et l’originalité graphique.


NOTE : 08/10