Consoles-Fan
21/08/2017

Auteur
  

2829 articles en ligne

 
Replay : VHS is not dead
Pal ou
Secam ?

Je vous le dis, être surpris aujourd’hui par un jeu vidéo est une vraie gajeure. Et pourtant, ce petit jeu indépendant réalise un véritable tour de force en présentant un concept très original puisque nous avons affaire à un Lost Viking like en mode coop mais jouable seul. Comment ça j’ai trop bu ?

04

Mais si, je vous assure que c’est vrai de vrai. Le principe de ce genre de jeu est d’utiliser des personnages qui effectuent des actions afin de débloquer un autre personnage qui est à son tour capable d’effectuer certaines actions pour vous débloquer à votre tour.

01

Imaginons tout cela en mode coopération. Jusque là, rien de compliqué. Vous allez par exemple actionner un switch pour que votre compagnon de jeu puisse franchir une porte. Tout cela est très classique. Seul, le concept est tout aussi classique puisque dans un Lost Viking, on abandonne son personnage lorsqu’on switch, on effectue quelques actions et on récupère son personnage laissé à l’abandon. C’est de la coopération, certes, mais plutôt passive. Ici, la coopération est active. Les deux personnages vont devoir bouger à l’écran, se coordonner, mais vous êtes tout seul. Mais quel est ce mystère ?

03

Eh bien, ce n’est pas si mystérieux que cela en fin de compte. Le jeu use un stratagème qui a été utilisé tout un temps dans les jeux vidéo avec par exemple Blinx ou Prince of Persia. Armé de sa télécommande, le joueur est capable d’enregistrer les actions qu’il exécute puis de tout rembobiner si vous préférez. Puis, lorsque vous vous emparez du deuxième personnage, le premier va effectuer toutes les actions préalablement enregistrées depuis le début. Il va falloir de temps en temps passer d’un personnage à l’autre via un habile jeu de ping pong. L’objectif de chaque stage est de faire acheminer les deux personnages vers une sorte d’écran télé avec leur portrait. Et pour y parvenir, il faudra pousser des caisses, appuyer sur des switchs. Bref, il faut réfléchir à ce qu’il faut faire pour collaborer et terminer le stage en coopérant au mieux. Au début, le jeu est un peu déroutant mais une fois qu’on a bien compris la philosophie du titre, on se retrouve avec un jeu de puzzle aussi original qu’intelligent.

02

Sur le plan technique, on a affaire à une réalisation très 16 bits mais plutôt agréable. Le level design est, vous l’aurez compris, excellent et le challenge repose sur un concept vraiment original. Je suis sûr que le jeu vous intéresse déjà.

Graphismes : 62
Un style pas très folichon.

Animation : 75%
Pas mal de sprites animés et les décors ne sont pas immobiles non plus : honnête mais dans un style très rétro.

Jouabilité : 74%
On se mélange parfois les pinceaux mais cela fait partie du concept du jeu. Rassurez-vous, aucune erreur n’est irréversible.

Bande Son : 77%
Des bruitages à l’ancienne assez respectueux des années 80 et de la VHS, tout simplement. Les musiques restent dans la tête.

Intérêt : 89%
Un bon petit jeu de réflexion et plutôt généreux en contenu.

Note Globale : 82%
Voilà un concept que je n’oublierai pas tant il repose sur une idée qui réflexion, adresse, anticipation. Une vraie bonne idée.


NOTE : 08/10