Consoles-Fan
17/12/2018

Auteur
  

3060 articles en ligne

 
Assault Android Cactus
Comme dirait ma fille en se tenant la gorge quand elle ne veut pas manger
Aaaaaargh du casctus, ça pique

Dès les premières minutes de jeu, on a compris. L’équipe derrière ce titre est une bande de passionnés de la première heure. Le design character tout trognon en SD, la prise-en-main excellente, le système de boost des armes dont la force augmente exponentiellement tout comme le visuel, l’humour omniprésent. Vraiment, le premier contact avec le titre est plus que réjouissant et ce ne sont pas quelques textures en basse résolution qui vont me faire dire le contraire.

03

Malheureusement, une fois engagé, le jeu a un peu de mal à se renouveler. Tout n’est qu’une succession d’arènes fermées dans lesquelles ont séjourne finalement un peu trop longtemps à mon goût, moi qui aime tellement progresser dans les niveaux : clostrophobes s’abstenir. La variété viendra donc des options que l’on ramassera mais dont les effets sont temporaires et le choix entre 4 androïdes avec un système d’armement à chaque fois différent. Une des règles du jeu est de faire bien attention à votre batterie car si celle-ci s’épuise, vous êtes game over. Evitez donc de vous faire toucher car vous perdriez du temps et comme votre batterie ne fait que de diminuer quoi que vous fassiez, vous ne serez pas aidé. Il est donc nécessaire de ne pas trop rater de cibles et donc d’éliminer les ennemis le plus rapidement possible. Mais rassurez-vous, il est possible de trouver des items qui rechargeront votre batterie partiellement.

02

Les ennemis sont nombreux et bien gros à l’écran. De ce fait, il n’est pas facile de rater son coup, il est vrai, mais cela limite aussi vos possibilité de déplacement en zone sûre.

Pas original pour un sou, Assault Android Cactus a tout de même à offrir un gros capital sympathie doublé de la possibilité de jouer à 4. Il m’a manqué la continuité pour apprécier pleinement ce titre bien trop découpé à mon goût. Les stages sont des arènes où l’on traîne au final bien trop longtemps : c’est lassant.

Le système de jeu de la batterie à récupérer est intéressant car il faudra prendre des risques pour récupérer les précieux items verts quitte à vous jeter dans la gueule du loup.

Techniquement parlant, ce n’est pas fou fou mais c’est propre et plutôt mignon. Il manque un petit trait de génie pour faire la différence et comme je l’ai dit, l’évolution des stages est trop timorée. Pour le reste, le titre est sympathique avec de bonnes idées, des aspects mignons mais aussi un manque d’audace.

01

Graphismes : 75%
Mignon tout plein, à la japonaise.

Animation : 75%
Tout est fluide messieurs dames.

Jouabilité : 86%
Parfaitement jouable dès les premières secondes de jeu même si je ne suis pas un fan du système de twin stick de plus en plus répandu dans les shoots.

Bande Son : 85%
Energique comme il faut.

Intérêt : 70%
De belles promesses et puis une mise en application malgré tout limitée.

Note Globale : 72%
Un bel habillage, un bel enrobage pour une recette finalement assez limitée en terme d’exploration et de progression mais avec un système de gameplay et des règles du jeu efficaces.


NOTE : 07/10