Consoles-Fan
12/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Frequency
Psych
Eclectique

Derri

Vous vous promenez dans un tunnel de données musicales. Vous devez appuyer sur les boutons de votre manette en rythme comme indiqué sur l’écran. En jouant des sections de piste sans erreur, vous débloquez la piste entièrement. Cette piste continuera donc à jouer toute seule. Vous pouvez donc aller débloquer une des autres pistes disponibles dans le tunnel. Plus vous débloquerez de piste, plus le morceau sera enrichi et vous pourrez par exemle écouter simultanément les basses, les voix, les percussions… Vous devez allumer un nombre suffisant de piste pour terminer entièrement un morceau. Des items peuvent être récupérés. Certains permettent d’augmenter votre score, d’autres permettent de débloquer des pistes entières (de préférence visez les difficiles) sans avoir besoin de les exécuter manuellement. Il faut enfin noter l’existence de pistes « freestyle » qui vous permettront de scratcher et de gratter.

Frequency offre une réalisation psychédélique et flashy tout en êtant vide et propre. Le jeu n’est donc pas vraiment une démonstration technique de la Playstation 2 mais ce n’est de toute façon pas vraiment ce qu’on attend d’elle pour ce genre de jeu qui nécessite souvent une interface simple afin de rester concentré sur le gameplay !

Frequency tire en tous cas son épingle du jeu au niveau de la durée de vie car les morceaux à débloquer son réellement nombreux. Et en considérant que vous y jouerez plus d’une fois, on obtient un durée de vie plus qu’honnête pour un jeu musical ! Et puis il y a le mode multijoueur qui n’occupera certes pas toutes vos après-midis mais qui vous permettra ici aussi de tuer le temps avec 3 potes.

Disque promo ?

Sony n’a pas pu s’empêcher de présenter chacun des artistes présents sur le jeu en quelques lignes. Et là on a droit à un festival de louanges de toutes sortes. On nous fait croire que chaque artiste présenté est le meilleur de sa catégorie et que maintenant qu’on a fait connaissance de leur art on ne réalisera jamais comment on a pu faire jusqu’ici pour vivre sans eux.

Allez, je vous fait un copié collé : « Paul Oakenfold est le plus grand. Aucun autre DJ ne peut se targuer d’avoir eu un tel impact sur le monde de la musique, de l’explosion de la house d’Ibiza à la révolution de la culture clubbing en Angleterre… » Eh ben, il peut être fier de lui ^_^. D’ailleurs si jamais vous souhaitez acheter les intégrales vous pouvez vous renseigner puisque les adresses des sites officiels vous sont gentillement communiqués par la maison. Pour un peu on oublierait qu’il s’agit d’un jeu !

Glop ou pas glop !

Bon, même si Frequency n’entrera pas au Panthéon des grands jeux musicaux, il reste une alternative sympa aux allergiques de pop japonaise qui compose la plupart des jeux musicaux habituels. Il offre un gameplay légèrement innovant et un mode « éditeur » pas trop mal fichu.mais lassant à la longue. Mais bon restons réalistes, Frequency reste largement moins fun qu’un Pop’n music au gameplay pourtant très proche. Mais ma fois, si vous êtes comme moi un passionné du genre vous ne serez pas déçu rien que par le fait de découvrir les petites innovations de Frequency ! Préférez-lui tout de même Mad Maestro, plus court mais moins lassant et au gameplay plus immergeant.

Graphismes : 66%
Epurés et flashis. Frequency est un digne représentant du genre musical.

Animation : 80%
Aucun problème de ce côté-là, il faut dire que la caméra se déplace lentement sur un rail.

Jouabilité : 62%
Les programmeurs ont fait ce qu’ils ont pu avec la manette PS2. Lorsque vous appuyez sur une touche, la réaction est immédite. En fait c’est l’emplacement des boutons de la PS2 qui n’est pas vraiment idéale pour ce jeu. Il aurait fallu 3 boutons l’un à côté de l’autre ou alors revoir le concept du jeu.

Bande Son : 83%
N’allez pas croire que parce que les morceaux sont un peu moins connus qu’on a pas le droit à de la soupe commerciale, c’est simplement la soupe qui ne s’est pas vendue :). Bon, par contre, il est vrai que les musiques proposées conviennent tout à fait pour ce genre de titre et il faut tout de même souligner que les développeurs ont mis l’accent sur la variété. Chacun y trouvera donc son bonheur.

Intérêt : 62%
Frequency est un jeu sympathique qui manque peut-être un peu de dynamisme et de... fun, voilà, je l’ai dit ! Un peu plus de délire, un peu plus d’audace : Frequency respecte trop les conventions...

Note Globale : 68%
Frequency est un petit jeu sympatoche, et c’est tout. Si vous adorez les rythm’n game, vous pouvez vous le procurer en okaz afin d’être sûr de votre coup !


NOTE : 06/10