Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Pokken Tournament
Je pensais qu’il y avait
bien plus de Pokémons que cela

Pokken Tournament, c’est un peu le phantasme inavoué des joueurs de Pokémon, à savoir avec un vrai jeu de combat consacré à l’univers des Pokémon, avec des combats bien pêchus et des effets spéciaux à tomber. Sur le papier, l’idée est là, elle est simple, et ce sont les créateurs de Tekken qui ne sont mis au travail, forts de leur expérience.

04

D’un point de vue technique, le jeu est difficilement critiquable. Les combats se font tantôt sur un plan, tantôt le déplacement est libre comme dans un Power Stone en fonction des changements de phase qui interviennent au cours du combat. L’arène est quand même limitée dans un ovale virtuel. Mais finalement la caméra est rarement de côté comme dans un jeu de combat classique et de toute manière, il y a plein de plan dynamiques qui viennent s’intercaler lorsque vous appelez un renfort ou lorsque vous réalisez une attaque spécial. C’est le bordel à l’écran pour notre plus grand bonheur.

01

C’est plutôt joli et coloré tout ça et les décors sont profonds, détaillés et bourrés d’animations sympathiques et abordent les thèmes les plus variés. Les combats sont rapides et claquent bien mais derrière tout ce bonheur se cache une gameplay ultrabasique voire pas du tout technique. C’est sûr qu’un enfant sera ravi de pouvoir faire à peu près ce qu’il veut de son Pokémon dans un débauche d’effets spéciaux mais un adulte gamer aura du mal à trouver de la substance dans Pokken Tournament tant tous les personnages ont un gameplay semblable. Ils disposent tous d’une attaque spéciale accessible (en mode éclat) lorsque la jauge de spéciale est pleine et d’un pokémon de soutien également accessible de manière limitée.

03

Si le jeu plaira à certains pour son aspect contemplatif et déplaira à d’autres à cause de sa grande simplicité, il y a un point qui mettra tout le monde d’accord : le nombre de Pokémons disponibles est trop faible surtout de la part d’un Namco Bandai qui nous a habitué à bien mieux avec ses Naruto et autres Dragon Ball. 14 Pokémons... En plus ce n’est pas comme s’ils avaient choisi de faire un jeu de combat sur Blanche-Neige où le nombre de personnages possibles auraient été relativement limités. Non, ici, c’est Pokémon ! Po-ke-mon ! Une des licences les plus prolifiques au monde avec des centaines de Pokémon au compteur. L’embarras du choix ! Il n’y a plus grand chose à créer en terme de design, c’est que de la récup ! Allez quoi ! 14 Pokémons... Et pas les plus connus en plus. Heureusement ils nous ont mis Pikachu et Dracofeu. Franchement, tout ça sent le gâchis organisé... Rajoutez à cela une trentaine de Pokémons de soutien à l’intérêt donc très limité et qui sont distribués par couples indissociables. Ca sent juste le foutage de gueule.

Vous l’aurez compris, si Pokken Tournament est un joli jeu, bien réalisé, bien coloré, bien propre, son contenu est plutôt radin, ce qui ne sied pas vraiment à l’univers de Pokémon. Il faudra revoir sa copie.

02

Graphismes : 87%
Des Pokémons bien modélisés, fidèles, et des décors très colorés.

Animation : 85%
J’aurais aimé un peu plus de folie dans les décors mais dans l’ensemble tout tourne plutôt bien.

Jouabilité : 73%
Basique et accessible : la marge de progression est faible.

Bande Son : 82%
Pika pika ! Du Pokémon dans toute sa splendeur.

Intérêt : 58%
Un contenu vraiment chiche...

Note Globale : 64%
Rajoutez-moi quelques dizaines de Pokémon, et des plus populaires, et on devrait y arriver.


NOTE : 06/10