Consoles-Fan
23/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2929 articles en ligne

 
Raiden V
La Xbox One s’offre
une nouvelle exclusivité

Pour fêter le 25ème anniversaire de la série Raiden, Moss a mis les petits plats dans les grands. En tous cas, cela fait vraiment longtemps que je n’avais plus jouer à un shmup aussi intéressant.

01

Tout d’abord, parlons un peu de la structure du jeu. Raiden V est divisé en stages, rien de surprenant jusque là. Mais chaque stages sont divisés en trois partie, la troisième partie se terminant sur un boss. Entre chaque phase, la caméra pivote très rapidement pour un effet très dynamique. Le jeu nous présente le nouveau décors que l’on va parcourir car oui, au sein d’un même stage, les changements peuvent être bien radicaux. Au final, on a ainsi droit à des stages bien plus longs que ce que la plupart des shoots verticaux proposent. Ca commence donc plutôt bien. Et effectivement, Raiden V est plutôt lent pour un titre du genre. Les boss disposent de plusiurs transformations, ce qui renforce largement notre contentement lorsqu’on les détruit. En gros, il faut compter une heure de jeu pour terminer Raiden V là où beaucoup de shoots peuvent se boucler en 30 minutes si vous arrivez à survivre tout le long du jeu.

Graphiquement, là aussi, c’est une bonne surprise. Rares sont les shoots avec un background 3D à avoir réussi leur pari. On peut parler de Radiant Silvergun, d’Ikaruga ou encore de Soukyugurentai, de Zero Gunner ou d’Under Defeat pour ne rester que dans les schmups verticaux mais voilà, la liste est plutôt courte. Des jeux comme Psyvariar avaient beau être excellents, ils offraient au final une 3D assez limitée sur le plan technique. Ici, j’ai le plaisir de vous annoncer que Raiden V fait partie des grands. Oh, Radiant Silvergun n’a pas de mouron à se faire, il reste le roi incontesté, mais voilà, Raiden V arrive avec ses arguments. Les effets spéciaux sont nombreux, il y a de la transparence, il y a pas mal de petites animations, de nombreux mouvements de caméra pour des sensations bien variées ! Le jeu n’est pas avare en effets de zoom et même les ennemis se déplacent sur plusieurs plans. Une fois abattus, on les voit s’effondrer avant d’exploser. Les impacts provoquent moultes effets de particules qui ressemblent à des étincelles : Raiden V est tout en détail.

02

Les musiques ne sont pas en reste : tantôt symphoniques, tantôt rock, elles brillent essentiellement par la qualité de leur orchestration qui est même parfois chantée ! La difficulté est très bien dosée. Si au début les tirs sont anecdotiques, bien rapidement, votre écran se retrouve innondé. Il y a moyen d’appuyer sur "continue" sans arrêt et de se retrouver armé jusqu’aux dents avec des bombes qui nettoient tout l’écran et un bouclier au maximum de ses capacités. Le niveau de votre arme ne baisse même pas. Mais c’est aussi la meilleure manière de tuer le jeu. Essayez de le finir en un seul crédit !

Les armes n’ont pas vraiment évolué en revanche puisqu’on retrouve la fameuse arme rouge qui a un spectre de tir bien large, le laser bleu bien plus puissant mais aussi bien plus précis ou encore l’espèce d’énorme éclair mauve qui tourbillonne dans tous les sens pour massacrer vos ennemis qui une fois empétrés dans le tir peuvent déjà faire leurs prières. Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort aurait dit l’ami Ken le survivant.

Autre nouveauté de ce Raiden, la barre de "cheer" est un concept plutôt curieux. Pendant que vous jouez, vous voyez des exploits d’autres joueurs en haut à gauche sur votre écran. Untel a fini tel stage, untel a fait tel score, untel a récupéré tel item. Vous pouvez liker ces exploits avec le bouton "cheer". Cela a pour effet d’accélérer la progression de votre barre de cheer divisée en trois et qui une fois déclenchée déverse une puissance de feu plus ou moins longue, proportionnelle à la jauge en question.

Côté point négatif, j’ai trouvé le jeu trop bavard. Qu’est-ce que ça papotte. Dans un shoot, j’aime profiter des musiques, d’autant qu’elles sont magnifiques. Mais ici, il y a des dialogues quasiment incessants, une fausse bonne idée qui vient en vérité casser l’ambiance. Néanmoins, Raiden V reste un excellent titre qui vient remplir le haut du panier du genre. C’est un incontournable. Un de plus.

03


NOTE : 09/10