Consoles-Fan
16/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Pang Adventures
c’est bon
d’avoir les boules

Voir débarquer un grand classique du jeu vidéo retro en Arcade et en consoles, cela peut crisper (Q-Bert...) tout comme on peut sauter de joie. Imaginez le retour de Bomberman, comme ce serait magique sur nos écrans géants en HD. On pourrait faire une version qui écraserait la version Segasaturn pourtant déjà jouable à 10. Mais je m’égare. Je disais donc que ce genre de résurrection de licence peut nous faire hurler ou, quand c’est bien fait, nous réjouir. Qu’en est-il de ce Pang Adventures ?

JPEG - 55 ko
04

Pour avoir joué à tous les Pang existant en Arcade, en PC Engine ou sur Playstation ou encore en DS, ce qui frappe immédiatement, c’est la qualité du trait. Pour sûr, l’arrivée de la haute définition sur un titre aussi ancien donne une vraie cure de jouvence même si on dirait parfois un peu trop un jeu en flash, élaboré certes.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette licence, sachez qu’elle consiste en un ou deux personnages jouables sur le même écran qui tirent vers le haut et qui doivent éclater des bulles qui rebondissent en respectant bien un modèle physique. Il faut éviter de se faire écraser par une bulle sous peine de devoir recommencer le stage mais à deux, petite nouveauté, vous êtes juste assommé et votre collègue peut venir à côté de vous pour vous ranimer. Il faut cependant rester un peu de temps près de votre comparse, histoire de corser la chose.

JPEG - 268.6 ko
03

Il faut dire que le concept du jeu a été enrichi par de nouvelles armes, de nouvelles astuces et qu’il y a désormais une jauge de combo qui invite au scoring. Plang n’est plus un jeu d’action pur et dur, c’est devenu désormais un puzzle game où il faut bien réfléchir avant de faire quoi que ce soit sous peine de se retrouver débordé par les balles.

Par exemple, il faudra d’abord penser à récupérer une arme précieuse ou éclater une bombe salvatrice afin de terminer le stage dans un temps parfois très limité. Les sensations de jeu sont d’aileurs très sympathiques et dynamiques avec un écran et une manette qui vibre au rythme de nos tirs.

PNG - 1.7 Mo
02

Autre nouveauté de ce Pang Adventures : la présence de boss. Bon, l’effort est là mais il est dommage au final de retrouver entre chaque volée de 15 stages une nouvelle itération du même boss. Celui-ci n’a plus le même nombre de bras, balance de nouvelles armes ou change de couleur. Cela gâche un peu l’effet de surprise, de fait, mais cela reste un plus.

Vous avez terminé le mode histoire ? Moi aussi. C’était assez rapide d’ailleurs. Mais rassurez-vous, il existe un mode Score et un mode Panique qui peuvent encore vous captiver un tant soit peu.

Pang Adventures est une jolie release qui fait plaisir, une gourmandise à consommer sans modération et qui a su se moderniser ses règles et ses graphismes.

JPEG - 233.3 ko
01

Graphismes : 84%
Une très belle actualisation graphique en haute définition mais au look assez jeu réalisé en flash. Excellente palette de couleur. De jolis effets de distorsion, des zooms, pas mal de scrollings et d’effets de transparence.

Animation : 80%
Bien maîtrisée même si bien évidemment la Xbox One a encore de la réserve.

Jouabilité : 88%
Les sensation d’époque.

Bande Son : 85%
Excellents bruitages et une bande-son bien rythmée.

Intérêt : 90%
Un concept habilement dépoussiéré avec de nouveaux items et des boss même si sur cet aspect on aurait pu aller bien plus loin que de nous resservir une simple évolution à chaque fois.

Note Globale : 86%
Retour gagnant.


NOTE : 08/10