Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Xbox One S
La console slim
qui va de l’avant

Comme nous avons entendu tout et n’importe quoi sur la Xbox One S, il était temps de faire un résumé afin de savoir ce qu’il vous attend si vous achetez cette nouvelle console signée Microsoft.

01

Tout le monde aura remarqué son design épuré blanc. La console est accompagnée d’une manette blanche redesignée et plus texturée pour un meilleur grip. Elle est fournie avec un cable HDMI 2.0 et un cable d’alimentation. Celle-ci se situe désormais dans la console qui chauffe vraiment peu et dont la ventilation est très silencieuse. C’est un point qui devrait en rassure certains, moi même j’avais de sérieux doutes sur ce point vu qu’elle s’approche de la taille de la PS4 qui, elle, est très bruyante.

Je jouais déjà à ma Xbox One sur une télé 4K qui n’est pas HDR puisque ma télé fait partie des premières générations de télés Ultra HD. Il y avait donc déjà en théorie un upscaling géré par ma télé. J’étais donc en droit de me méfier de l’apport de la Xbox One S en terme d’upscaling et je me suis quand même pris une petite claque. Sur mon 65 pouces, l’aliasing est mort et enterré. Même les jeux Xbox 360 ne sont plus aliasés ! Ils sont trahis par leur modélisation et quelques textures parfois grossières qui sont un peu floues comme des ombres pixellisées mais ils s’offrent véritablement une nouvelle jeunesse sur Xbox One. Les jeux Xbox One bénéficient également de cette amélioration de résolution et les titres sont légèrement plus fluides mais surtout plus stables.

C’est la première console slim de son histoire à offrir un résultat supérieur. De plus, elle est équipée d’un lecteur blu-ray 4K. Microsoft se positionne donc avec la console la moins chère du marché, ce qui devrait toucher les joueurs occasionnels uniquement intéressés par Fifa et Call Of Duty mais Microsoft vise aussi un public plus niche avec le lecteur blu-ray 4K le moins cher du marché. A titre comparatif, le premier prix était un lecteur signé Samsung : il revient à 499€. Ici, pour 399€, votre lecteur blu-ray 4K fait aussi Xbox One ! La console de Microsoft ne devrait donc pas intéresser seulement les joueurs pour le coup même s’il faut admettre qu’il faut être féru de technlogies, un early adopter et que cela ne va pas courir les rues.

Mais au final, avec ses améliorations, même les possesseurs de Xbox One sont visés, et c’est un petit peu là que ce situe la surprise. Microsoft a été assez discret sur l’aspect upscaling des jeux et les diverses améliorations. Et pourtant, la console apporte un véritable gap en terme d’affichage tout en renforçant la fluidité générale des titres. A noter : si vous avez acheté une Xbox One avec Kinect et que vous souhaitez acquérir la Xbox One S, celle-ci est dépourvue de port Kinect mais Microsoft vous enverra gratuitement un adaptateur à brancher dans un des ports USB de la console. Vous ne perdrez pas de port car l’adaptateur vous ne proposera un autre par la même occasion.