Consoles-Fan
19/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Trackmania Turbo
Plus de voitures...
...et plus de circuits !

Créée par Nadeo, la série Trackmania a su se faire une place sur un créneau unique : celui du contre-la-montre sur des circuits totalement irréalistes, mais avec un moteur physique irréprochable. Avec ses circuits exigeants au possible, et un éditeur de niveaux permettant toutes les folies, la série revient pour un épisode "Turbo", qui montre une nouvelle fois tout le savoir-faire du studio racheté depuis par UbiSoft sur un créneau unique en son genre.

JPEG - 97.5 ko

Trackmania Turbo est le Trackmania ultime. Partant de ce principe, le jeu offre aux joueurs les trois environnements les plus emblématique de Trackmania et ses suites : Canyon, Valley et Stadium sont donc de retour. Ajoutez à cela Lagoon, complètement inédit, et vous obtenez déjà quatre physiques de véhicules bien tranchées. En effet, si Canyon mise avant tout sur le drift, Valley est davantage tourné vers le off-road. Stadium est plus proche de la Formule 1...si l’on exclut les loopings. Enfin, Lagoon, le nouvel environnement, apporte les voitures magnétisées, permettant aux circuits de s’affranchir de la gravité pour coller à la route même en faisant des circuits tout en vrilles, en loopings ou en portion tête en bas.

JPEG - 83.4 ko
screen3

Résultat, les 200 pistes du jeu s’avèrent très variées, surtout que pour débloquer celles-ci, il faudra assurer d’excellents chronos sur toutes les "surfaces" : s’il est possible de débloquer près de la moitié des pistes avec du bronze, le reste devra être acquis grâce à de l’argent, voir de l’or ! Les chronos sont clairement indiqués à chaque fois, et il est même possible de courir contre le ghost correspondant au temps maximal à avoir pour gagner la médaille. Un très bon moyen de progresser.

JPEG - 59.4 ko

Evidemment, cela veut dire qu’il ne faudra donc pas hésiter à s’affranchir des checkpoints, pour ne viser qu’une chose : la perfection. En plus de ne pas pouvoir se permettre un "respawn", il faudra aussi parvenir à prendre les meilleures trajectoires possibles. Meilleures que celles des Ghosts suggérés, même ! On se retrouve donc rapidement pris au piège de ce "Die’n’Retry" très peu frustant : si on se retrouve effectivement à devoir faire et refaire les circuits pour en apprendre chaque spécificité, force est de reconnaître que la progression s’avère fluide et sensible. On apprend rapidement à doser les gaz, la pédale de frein, et l’inertie propre à chaque véhicule et chaque type de route, pour essayer de faire les meilleurs chronos. Si l’erreur est vite pénalisée par un mur. Les circuits sont aussi variés qu’improbables, plusieurs d’entre eux offrant même des possibilités de raccourcis un peu improbables (dans la limite du raisonnable puisqu’il est interdit de sauter des checkpoints).

JPEG - 71.1 ko

Le jeu est également véritablement tourné communautaire : outre le fait que vos temps sont comparés à ceux de l’ensemble des pilotes, il est également possible de créer et partager ses propres circuits. Il est également possible de prendre part à des compétitions en ligne, mais aussi, beaucoup plus improbable, de conduire un même véhicule...à plusieurs ! Jusqu’à quatre joueurs se partagent les commandes, ce qui signifie que pour mettre plein gaz, il faudra l’accord de tous...et de même pour tourner à gauche ou à droite ! Ce mode saugrenu s’avère TRES fun, et l’on peut de plus accuser sans problème le coupable puisque l’on voit clairement à l’écran qui n’a pas suivi les ordres...de bonnes soirées en perspective !

Graphismes : 17/20

La profondeur de champ et la vélocité du titre sont purement bluffantes. Jamais un ralentissement dans ce Trackmania Turbo malgré une action ultra-rapide et souvent folle furieuse. Certes, on a parfois quelques surprises lors des collisions, mais on ne pourra pas reprocher cela à un jeu bac-à-sable.

Gameplay : 17/20

Rapide, nerveux, et intransigeant, Trackmania peut s’avérer frustrant. Car il ne demande rien de moins que la perfection dans la maîtrise de quatre physiques ayant chacune leur particularité pour atteindre l’Or et le Trackmaster. Il faudra faire preuve de patience et de doigté pour parvenir au bout des pistes en ayant la trajectoire parfaite.

Bande-Son : 17/20

Les musiques sont plutôt variées et sympathiques. Bonus de style pour le fait que celles-ci s’enrichissent d’instruments et d’intensité en fonction de la vitesse du véhicule !

Durée de Vie : 19/20

Avec 200 pistes de base, ajoutez à cela l’éditeur de circuits le plus complet jamais mis à disposition par un Trackmania...mais aussi un générateur aléatoire de circuits qui permet de générer des niveaux inédits à la volée. Jetez en prime la possibilité de conduire une voiture à plusieurs avec le "Double Driver" et vous obtenez une durée de vie à la limite de l’infini. Que demander de plus ?

Conclusion : 18/20

Après de nombreux épisodes et des variantes, Trackmania Turbo s’avère être LE Trackmania ultime. Reprenant l’intégralité des précédents jeux en termes de gameplay et de possibilités, tout en y ajoutant des nouveautés totalement saugrenues et un éditeur de niveaux toujours aussi irréprochable et malléable, Ubisoft donne une leçon en terme de jeu de course fun, exigeant, et créatif. Un carton total !


NOTE : 09/10