Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Batman : A Telltale Games Series
Gotham a des soucis ?
Y a la Chauve-Souris !

Alors que la trilogie Arkham est arrivée à son terme, on aurait pu croire que le Dark Knight aurait droit à un peu de répit. C’était sans compter sur TellTale, qui nous offre sa lecture "point’n’click" du héros le plus sombre de Gotham. L’occasion de découvrir un jeu bien plus proche des Comics books.

Baptisé "Le royaume de l’ombre", ce premier épisode permet de prendre pied dans cette version de l’univers de la Chauve-Souris : Bruce Wayne, milliardaire philantropiste et charmeur est Batman, le justicier masqué qui n’hésite pas à frapper dans la nuit, supplantant l’autorité de la police. Forcément, ce comportement fait peur tant à ses ennemis qu’à ceux qu’il cherche à aider : mal-aimé par la police, il est également détesté par la pègre locale. Heureusement, les choses changeront peut-être grâce à Harvey Dent, qui brigue le mandat de Maire pour offrir "un nouveau visage pour Gotham".

JPEG - 67.2 ko

Si la licence vous est un minimum familière, impossible de ne pas sourire aux innombrables clins d’oeil à l’univers de DC : on retrouve ici Bruce Wayne peu après ses débuts. Il est certes déjà usé, mais espère encore le meilleur pour sa ville. Ses ennemis de demain sont encore ses amis : que ce soit Dent ou Cobblepot, la ville n’a pas encore basculé dans la folie totale...même s’il semblerait qu’un cinglé soit en ville. Résultat, on marche en terrain connu, en sachant que certains de ces personnages finiront par mal tourner. L’occasion également de développer des personnages annexes qui ne manquent pas d’intérêt.

JPEG - 40.1 ko

Le jeu prend la forme d’un point’n’click riche en QTE : les dialogues donnent lieu à des choix de réponses, limitées dans le temps pour forcer le joueur à choisir spontannément. Les scènes d’actions, elles, sont scriptées, et demandent de réagir avec sticks et boutons pour éviter les attaques et répliquer. La mise en scène est superbe, les combats très bien chorégraphiés. On pourra se plaindre d’un manque de fluidité par moments, mais cela n’est heureusement pas dommageable. Côté direction artistique, c’est le carton plein : la pâte telltale, déjà éprouvée sur Walking Dead, donne au jeu un rendu 3D proche d’un comic book. Du bonheur pour les fans.

JPEG - 39.4 ko

Résultat, on se retrouve exactement avec ce que l’on pouvait espérer de la part de TellTale : un jeu d’aventure, plus proche du récit que du vrai jeu. Evidemment, il faudra juger sur la durée, car si ce premier épisode a une fin en soi, il annonce clairement bien des intrigues, tournant autour d’ennemis plus qu’emblématiques de ce bon vieux "Batou".

JPEG - 38.1 ko

Conclusion :

Avec ce premier épisode, TellTale frappe fort : le Chevalier Noir de Gotham a droit à un véritable roman interactif. En offrant une nouvelle relecture des personnages emblématiques de la série, le jeu semble mettre en place de multiples intrigues, laissant présager du meilleur pour la suite...qu’on attend avec impatience !