Consoles-Fan
22/06/2017

Auteur
  

2797 articles en ligne

 
Dogos
Chienbones ?
Encore un coup des québecois ça.

J’ai toujours adoré les shoot-them-ups. Alors évidemment, voire un représentant moderne du genre pointer le bout de son nez, ça interpelle. D’autant qu’il est fichtrement joli le bougre. Il y a plein de shoot-them-ups qui n’ont pas ce niveau. Les effets d’éclairage sont excellents, il y a de la brume et les reliefs bénéficient de superbes textures organiques. Pourtant, la sauce ne prend pas.

01

Qui est donc le responsable ? Le gameplay et le concept dans les grandes lignes. En effet, Dogos fait partie de ces jeux où on pilote plus une caméra qu’un vaisseau. De fait, les rotations sont très nombreuses et on perd rapidement ses repères, ce qui est dommageable dans un jeu où il faut se faufiler avec grâce entre les boulettes, splendides cela dit. Même lorsqu’on déplace le vaisseau de côté, la caméra a tendance a changé l’angle de vue.

Mais le pire vient sans doute de la place importante que prend le tir air-sol. Il y a en effet un grand nombre d’ennemis au sol qu’il faut détruire mais comme cette arme tire dans une zone limitée, ce qui est classique, mais que la puissance de ce tir est dérisoire, ce qui est moins classique, il va falloir bombarder comme un fou les ennemis en leur tournant autour en faisant des cercles dont le rayon est la portée précise de votre tir. Tourne et tourne petit manège et tente d’éviter les balles en même temps. Non mais sérieusement, il y a des gens qui se sont dits que ce serait amusant ? Au secours ! C’est juste indigeste !

02

Dogos est donc typiquement un jeu développé avec maîtrise mais dénué de toute bonne idée. Ce sont des techniciens, des artistes, mais pas des gamers qui ont créé ce titre frustrant au possible. Comme quoi, la présence de spécialistes dans tous les métiers du jeu vidéo reste une règle en or pour éviter tout gaspillage de temps et d’argent, tant du côté des développeurs que des consommateurs.

Graphismes :83%
C’est plutôt joli et le moteur tourne vraiment bien.

Animation : 92%
Des mouvements de caméra bien rapides et pourtant tout aussi fluides.

Jouabilité : 52%
Je ne sais pas qui a inventé ce système de shoot-them-up rotatif mais franchement, c’était la fausse bonne idée du siècle !

Bande Son : 83%
Pêchue bien qu’oldschool, elle rythme l’action parfaitement bien.

Intérêt : 23%
J’accroche pas. Ce système où il faut se positionner devant un ennemi au sol pendant des plombes pour pouvoir le détruire est juste ennuyant au possible. Donner des coups de frein dans un shoot, c’est juste contre-nature.

Note Globale : 45%
Malgré une réalisation probante, ce n’est pas le grand amour qui règne entre moi et ce jeu, vous l’aurez compris. A croire qu’on ne sait plus faire de shoots valables de nos jours...


NOTE : 04/10