Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Stardust Galaxy Warriors : Stellar Climax
un bon petit shoot horizontal des familles
jouable à 4 !

Un petit shoot-them-up, ça ne se refuse même, même s’il est vrai qu’en guise de stages, les programmeurs se sont limités à répéter sans arrêt les mêmes éléments de décor, offrant au final des stages variés mais au contenu sans surprise.

06

La force de ce shoot réside plus en la possibilité de jouer à 4 tout en proposant un arsenal d’armes assez important. Dommage donc pour les décors qui semblent se résumer à une plate-forme tournante en fond d’écran à la manière d’un Resogun si ce n’est que l’aire de jeu est beaucoup plus grande et les mouvements rotatoires moins prononcés car plus lents.

05

On notera une bande-son rythmée, oldshool et totalement efficace pour ce type de jeu. Non, vraiment, il ne manque qu’un peu de personnalité et une meilleure sensation de progression pour rendre Stardust Galaxy Warriors : Stellar Climax totalement attrayant.

04

Car en terme de gameplay, le jeu propose pas mal d’éléments intéressants. Outre votre arme principale et secondaire qui offrent des variations intéressantes d’un mecha à l’autre (tête chercheuse, laser, tir concentré ou large...), vous disposez d’une épée en cas de combat rapproché. Il est possible de placer des petites options supplémentaires qui, tels des petits satellites vous suivant à la trace, vont encore augmenter votre puissance de feu. Si vous encaissez trop de dégâts, vous êtes immobilisé et un de vos compagnons doit venir vous ranimer en appuyant sur une touche like a crazy dans votre périmètre.

03

Stardust Galaxy Warriors : Stellar Climax est un manic shooter. Les stages sont longuets car les décors, bien que jolis, sont répétitifs. Une stage est subdivisé en 3. Cependant, ils se parcourent sans déplaisir et le fait que l’on puisse y jouer à 4 est un vrai plus. Entre chaque stage, vous pouvez changer de mécha, histoire de varier les plaisirs, et c’est un mal nécessaire car le jeu ne propose pas vraiment d’évolution visuelle de vos tirs même s’il y a bien une dimmension rpg avec un shop qui vous permet de renforcer vos capacités. D’un mécha à l’autre, les attaques offrent des effets bien différents. Elles sont pilotées par les deux gachettes ainsi que le bouton A, B et X. Il y a donc 5 armements offensifs ou défensifs disponibles pour chaque mécha. Le bouton Y sert à ranimer un de vos équipiers qui auraient mangé un peu trop de boulettes.

02

Disposant d’une belle difficulté progressive et de stages frénétiques ponctués par des boss, doté d’un humour certain et de références, il ne manque à Stardust Galaxy Warriors : Stellar Climax que la profondeur des décors qui, bien que jolis, avec des thèmes variés, n’offrent au final guère d’évolution au sein d’un même stage.

01

Graphismes : 67%
Des décors qui sont plutôt des arènes tournoyantes mais les visuels répétitifs restent qualitatifs.

Animation : 90%
Pas de ralentissements pour un shoot-them-up jouable à 4 bourré de tirs.

Jouabilité : 85%
Un bel arsenal d’arme déployé.

Bande Son : 82%
Pêchue et oldschool.

Intérêt : 72%
La nervosité est au rendez-vous mais l’exploration non, malgré de nombreux stages.

Note Globale : 75%
Un bon moment de jeu vidéo intense grâce à un gameplay accrocheur qui rattraper un manque flagrant d’évolution des décors.


NOTE : 07/10