Consoles-Fan
20/09/2018

Auteur
  

3012 articles en ligne

 
Rivals Of Aether
Je propose que Nintendo
porte plainte

Il y a des jours, comme ça, où on se retrouve à tester des jeux inconnus au bataillon et qui sentent le foutage de gueule à plein nez. Rivals Of Aether fait partie de ceux-ci.

02

04 Rivals Of Aether n’est pas un mauvais jeu. Ca non. C’est un clône de Smash Bros. Enfin... Sans les moyens. Et je pèse mes mots quand je dis clône car on ne peut pas parler d’inspiration ou d’hommage. C’est de la copie, du pur plagiat, sans bien entendu les personnages officiels de Nintendo. Il ne faut pas exagérer.

Alors oui, du coup, il y a une création graphique façon semi-gros-pixel tout en 2D. Les couleurs sont plaisantes et finalement, le point positif de l’existence d’un tel jeu est qu’il tourne sur Xbox One qui, de fait, n’accueille pas Smash Bros.

01

Mais relativisons, il s’agit donc d’un Smash Bros du pauvre avec une réalisation 16 bits et ne proposant que 8 personnage jouables. Pour sûr, ça calme. La palette graphique est celle d’une Megadrive ou d’une PC Engine, tout au plus. L’interface graphique est un pur copié collé du Super Smash Bros de la Wii U que ce soit pour l’écran de sélection des personnages ou du stage. Ils n’ont absolument rien changé, même pas le positionnement, c’est assez fou de voir cela.

03

Le concept est rigoureusement identique à Smash Bros avec un système de pourcentage qui indique la faculté que vous aurez à faire envoler plus ou moins votre adversaire hors du ring. Côté gameplay, le jeu s’en sort plutôt bien, même si le plagiat continue là aussi.

En conclusion, on est face à un sous smash bros sur tous les points : que ce soit dans le nombre limité de personnages, de décors ou encore en terme de réalisation. Mais il est aussi bien moins cher et il tourne sur Xbox One. A vous de voir si vous êtes prêt à mettre la main au porte-feuille si vous n’avez pas de WiiU par exemple. Pour ma part, les plagiats me donnent de l’urticaire surtout quand le doute n’est même pas possible.

Graphismes : 42%
Des gros pixels modernes qui ne servent donc à rien d’autre q’à être moche : non à la fausse nostalgie : faites-nous des jeux plus fins ! D’autant que c’est plutôt dommage car les décors sont à la fois variés et esthétiques. Ils ratissent larges mais sont trop peu nombreux.

Animation : 72%
De très nombreux scrollings plutôt bienvenus et des effets visuels intéressants : il y a pas mal de détails animés un peu partout : on retrouve des artifices d’antan.

Jouabilité : 81%
On retrouve des sensations de smash bros en mode simpliste.

Bande Son : 85%
Les sonorités font très Golden Axe, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Intérêt : 65%
Une copie de Smash Bros mais ça se passe sur Xbox One. Au final, le titre révèle assez rapidement ses limites à cause d’un casting limité.

Note Globale : 72%
Je ne suis pas là pour juger la façon de faire. Un plagiat, ce n’est jamais glorieux. Mais dans l’absolu, cela reste un bon titre et pour sûr, tout le monde n’a pas de console Nintendo à la maison. Oui, c’est une alternative mais elle est plutôt moyenne. Elle a le mérite d’exister, mais je vois dans ce titre plus une copie éhontée qu’un hommage.


NOTE : 07/10