Consoles-Fan
21/02/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2743 articles en ligne

 
World of Final Fantasy
Alors que Final Fantasy XV s’apprête à sortir...
On est des fous, on respecte pas les embargos

World of Final Fantasy, c’est un peu comme ouvrir la porte de son frigo et voir qu’il reste encore des choux à la crème. Avec sa construction classique et oldschool, World of Final Fantasy est réjouissant, d’autant que Square Enix a même choisi d’intégrer des personnages SD, un artifice pas seulement graphique qui plaira aux anciens.

01

On nage en plein fan service. Et alors ? Qui va s’en plaindre ? Certainement pas moi. Et pour patienter en attendant Final Fantasy XV, on jubile avec son monde féérique et ses personnages acidulés. C’est le coup de foudre, le titre rafraîchissant qui fait plaisir et qui vient se glisser parmi les blockbusters de fin d’année, toujours les mêmes...

Alors forcément, Wolrd OF Final Fantasy arrive un peu hors des sentiers battus pour rééquilibrer le line-up de fin d’année mais aussi pour nous faire patienter : la sortie de Final Fantasy XV ayant été repoussée. Et même si les approches sont très différentes, la mission est largement réussie même si le rythme du jeu est un peu lent pendant les combats. Une parade existe, la gachette (R1 is your friend). Elle accélère le défilement du jeu mais monopolisera votre index jusqu’à la crampe. Franchement, le choix de Square Enix est plus que bizarre. Au moins auraient-ils pu laisser le choix comme cela se fait dans la plupart des digital comics pour ceux qui trouvent les dialogues un peu trop longs.

02

Le système de combat est royal mais pas nouveau puisque largement inspiré de Grandia. Il est en effet possible de voir quels seront les prochains monstres à vous attaquer et à concentrer vos attaques sur eux dans un souci d’efficacité. Cela rend les combats forcément plus intéressant mais le jeu va aussi plus loin avec un système de monstre à assigner qui vous permet de booster les capacités techniques de votre personnage. Séparer les personnages peut vous permette d’effectuer plus d’actions comme vous remettre de la vie mais la démarche est dangereuse car votre barre de vie sera divisée et vous pourriez être tué en un seul coup. Quoi qu’il en soit, si vous mourrez, il faudra reconstituer votre équipe sous la forme d’une pyramide de monstres perchés sur votre tête. Attention, faire ou défaire votre montage vous coûtera un tour.

03

Cependant, le jeu ne vous poussez pas forcément à adapter votre stratégie de manière évidente : la faute à une difficulté relativement limitée qui ne bousculera pas les spécialistes du RPG bien que la difficulté soit quand même parfois inégale. On meurt quand même relativement rarement. Il suffit de rester attentif et d’agir en toute logique. La prudence n’est même pas vraiment nécessaire car vos réactions basiques (remettre de la vie quand cela descend dangeureusement) seront suffisantes. Assez étrangement, le jeu qui s’adresse aux hardcore-gamers propose au final une difficulté destinée au grand public.

04

Sur le plan technique, World Of Final Fantasy est plutôt joli avec une excellente palette de couleur et des plans de caméra parfois vertigineux. On se régale franchement entre les combats rondement menés et les visites d’environnements bien différents : pas des environnements gigantesques mais dont le level design labyrinthique est à la fois clair et agréable.

05

Graphismes : 91%
J’adore l’identité graphique du jeu avec ses délires SD.

Animation : 91%
De très bonne facture.

Jouabilité : 85%
Un système de jeu qui a fait ses preuves (qui a dit Grandia ?) mais un peu molasson.

Bande Son : 84%
Une très belle ambiance qui fait honneur à la série.

Intérêt : 94%
Mon RPG coup de coeur du moment, en espérant que Final Fantasy XV fasse aussi bien.

Note Globale : 90%
Le jeu n’est pas sans défaut mais mérite toute votre attention !


NOTE : 09/10