Consoles-Fan
26/09/2017

Auteur
  

2845 articles en ligne

 
I Am Bread
Voilà un jeu qui aurait pu être dévergondé
mais qui est toaster

S’il y a bien un scénario de jeu vidéo que je ne m’étais pas imaginé, c’était bien celui de I Am Bread, le jeu qui vous met dans le rôle d’une tranche de pain. Sans doute qu’après Goast Simulator et Stone Simulator, il fallait s’attendre à tout.

03

Mais il est clair que le comportement pataud d’une tartine (il y a moyen d’être une baguette, un bagel...) a de quoi amuser surtout avec un gameplay basé sur le les coins de la tartine que l’on manipule pour la faire progresser dans les décors. Votre mission ? Vous faire toaster, vous faire beurrer, etc...

Une barre de comestibilité représente votre barre de vie. En gros, si vous tombez par terre ou que vous fréquentez les déchets de trop près, vous serez nettement moins appétissants. En revanche, n’hésitez surtout pas à vous couvrir de confiture.

Le concept n’est pas sans rappeler Katamari Damaci avec des éléments qui peuvent donc adhérer à la tartine mais ici, le déplacement est lent et plutôt compliqué : on voit bien que vous n’avez jamais été une tartine. C’est justement cela qui est drôle. On progresse difficilement, on perd l’équilibre, on fait plein d’erreurs.

Techniquement parlant, même si la modélisation n’est pas terrible et que l’ambiance fait très Micro Machines, le jeu se permet de ramer en général quand des objets sont cassés par la tranche de pain.

01

Cependant, il faut bien avouer que si le titre et le concept du jeu peuvent prêter à rire, c’est bien là tout le piège du jeu : attirer le consommateur avec un concept délirant. Sauf que voilà, la bonne idée n’est pas transformée, la faute à un gameplay douteux qui génère, certes, des situations hilarantes mais au final très lassantes tant le joueur a l’impression parfois de jouer à un jeu de hasard. En gros, la blagounette est bien drôle la première fois qu’on vous la raconte, mais quand on vous la raconte dix fois, cela n’a plus le même effet. Et c’est vraiment ce que nous propose "I am bread" puisqu’à part être une tranche de pain qui se promène dans un environnement qui se salit et se recouvre de confiture, il n’a rien d’autre à nous raconter ou à nous proposer. On découvre donc l’intégralité du concept du jeu en 5 minutes et comme le gameplay s’apparente à peu près à n’importe quoi... Déjà, comprendre le moteur physique d’une tranche de main capable d’escalade grâce à une jauge d’accroche, ce n’est pas simple.

Allez, merci pour le code gratuit, j’ai bien ri, mais payer pour la même chose, je dis non.

02

Graphismes : 67%
Une ambiance micro-machine avec une modélisation sommaire.

Animation : 65%
Le jeu se permet parfois de ramer.

Jouabilité : 9,81%
C’est juste nul. J’ai mis cette note pour la gestion de la gravité dans le jeu.

Bande Son : 56%
Transparente.

Intérêt : 15%
C’est vrai que sur le papier, le concept était marrant, voire intéressant. Cela aurait du rester une simple démo technique gratuite et cela n’aurait choqué personne.

Note Globale : 13%
Une note qui ne portera pas bonheur au jeu, en même temps, ce n’est pas ce qu’on lui souhaite...


NOTE : 01/10