Consoles-Fan
26/07/2017

Auteur
  

2818 articles en ligne

 
Semispheres
Derrière ce puzzle game
un jeu d’infiltration

L’orange et le bleu ont le vent en poupe dans le monde des puzzle games. Portal, Binaries, les exemples ne manquent pas. Et dans le cas de Semispheres qui nous propos un design très organique, on retrouve ce principe de nous faire jouer à deux stages simultanément avec la même manette, à une exception près, ce n’est pas un même stick qui dirige les deux boules colorées mais bien le stick gauche et le stick droit.

01

Dans l’absolu, on pourrait dès lors croire que l’on peut utiliser un stick pour finir la première partie d’un stage et passer ensuite au deuxième stick pour la seconde partie mais c’est bien évidemment dans cette dualité que repose le gameplay puisque des actions effectuées avec le stick gauche vont vous permettre de progresser dans la partie de droite et inversément.

02 Le but du jeu est simple. il suffit de rejoindre une point d’arrivée sans se faire voir par les ennemis au champs de vision restreint. Vous pouvez utiliser une sorte de sonar qui attirera leur attention et profiter de leur déplacement pour vous infiltrer en utilisant à profit les barrières naturelles pour vous cacher. Mais ce sonar, pour le déclencher, il faut obtenir l’item, et c’est bien là toute la finesse du jeu qui vous pousse à effectuer des actions dans un ordre précis tout en utilisant les deux écrans de jeu en simultané. Il est possible d’interragir entre les deux écrans grâce aux portails qui vous permettent dans une zone très limitée, d’agir dans l’autre écran, en envoyant un sonar par exemple. Considérez par la même occasion qu’un ennemi d’une certaine couleur ne voit que sa propre couleur, vous pourrez donc très bien être invisible à celui-ci et agir en toute impunité. Notez enfin que si les ennemis suivent des règles bien précises, des patterns basiques, ils sont rapides et ne vous laissent que peu de temps pour agir. Aussi, il faudra effectuer certaines actions dans un timing serré pour parvenir à rejoindre l’arrivée en ayant bien distrait tous vos ennemis.

03

En gros, Semisphere est un jeu d’infiltration où l’on vous demande de gérer deux évasions à la fois. Et je vous assure que le fait de devoir gérer deux écrans de jeu à la fois et de devoir opérer des mouvements à partir de vos deux mains demande pas mal de dextérité tout simplement parce qu’on a vraiment pas l’habitude de jouer comme cela.

Graphismes : 67%
Des tons orange et bleus qui donnent un air de déjà-vu.

Animation : 65%
Sensiblement immobile.

Jouabilité : 86%
Un concept torturé qui donne de bien jolies énigmes à résoudre. De plus, le tableau évolue dans un timing serré, obligeant le jouer à anticiper tout ce qui va se passer à l’écran.

Bande Son : 83%
Complètement zen.

Intérêt : 84%
Le concept est plutôt original pour un puzzle game. Les règles du jeu sont claires mais la résolution peut être ardue.

Note Globale : 80%
Un puzzle game minimaliste mais esthétique et doté d’un système original, addictif et plutôt intelligent.


NOTE : 08/10