Consoles-Fan
27/05/2017

Auteur
  

2786 articles en ligne

 
Digimon World : Next Order
Dis-toi bien qu’ici gît
mon Digimon

Que les chasseurs de monstres digitaux se rassurent, la saga Digimon n’est pas encore morte, j’en veux pour preuve ce nouvel opus qui reprend en grosse partie les bases de la série : un retour aux sources sans grande prise de risque pour un résultat au final assez moyen.

05

Techniquement, outre les quelques insertions 2D crasseux avec du bruit dans l’image tout dégueulasse, Digimon s’en sort plutôt bien. La modélisation est agréable bien qu’un peu âgée (on dirait un titre PS3), la fluidité est au rendez-vous mais l’histoire gnangnan et le manque de challenge ont eu raison de moi.

04

On progresse en effet comme dans du beurre dans ce titre, qui, il est vrai, cible un public assez jeune. Néanmoins, un Pokémon offre une expérience de jeu plus aboutie malgré une belle possibilité d’interaction avec vos Digimons et un système d’évolution rapide qui relance sans cesse l’intérêt.

03
Un bon point est d’avoir maintenu le choix d’avoir le doublage japonais ou anglais même s’il est vrai que c’est devenu une habitude chez Bandai Namco. Rassurez-vous, le jeu est sous-titré en français si vous n’êtes pas habile en langue. En revanche, votre héros ou héroïne ne parle pas. A vous de lire ses lignes de dialogue.
02

Les combats sont visuellement très dynamiques mais pas vraiment interactifs. On reste passif tant ils ne demandent ni dextérité ni stratégie particulière.

Le point d’attache de ce Digimon reste donc bien son principe de chasse et la gestion de vos bestioles. Il faut en effet les entretenir tels des tamagotchis, les nourrir, les envoyer à la toilette mais aussi les éduquer, les encourrager, les réprimander.

01

Si le titre pourrait satisfaire un jeu public pas trop exigeant, les gamers risquent quand même d’être un peu désabusés avec ce titre PS4 qui ressemple plutôt à un jeu PS3. Le contenu est là mais il n’est pas fou fou non plus : l’approche du jeu étant plus que classique, trop...

Graphismes : 54%
Une modélisation faiblarde.

Animation : 78%
Fluide mais vide.

Jouabilité : 73%
Un gameplay accessible, clair, simple mais au final peu profond.

Bande Son : 80%
La présence des voix japonaises originales est un vrai plus pour les fans.

Intérêt : 63%
Pas vraiment renversant même si la quête des petites monstres devrait plaire aux enfants.

Note Globale : 66%
N’est pas Pokémon qui veut.


NOTE : 06/10