Consoles-Fan
25/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3019 articles en ligne

 
E3 2018 : Ori and the Will of the Wisps
Ori soit
qui mal y pense

Je n’en peux plus d’attendre cet suite d’Ori annoncée à l’E3 2016 (oui, déjà). Pour la première fois, j’ai pu mettre les mains sur le jeu à l’occasion de l’E3 2018 et j’ai été pas mal surpris car si en terme d’ambiance et de direction artistique, Ori fait dans la continuité, c’est à dire dans l’infiniment beau, le gameplay est largement revisité et enrichi : Ori se voit doté de nombreuses compétences.

01

Il peut se battre avec son épée de lumière, creuser dans le sable des tunnels et en sortir avec une propulsion, utiliser un arc ou un grapin électrique... Rajoutons à cela avec le système de dash et de double saut que l’on connaissait déjà et on obtient un formidable panel de coups qui permettent aux joueurs d’explorer plein de nouveaux endroits au fur et à mesure de l’apprentissage des coups. Ce nouvel Ori a juste l’air d’être une nouvelle claque en terme de level design.

02

Si le premier Ori était un véritable die and retry, dans ce nouvel opus, le joueur devrait être capable d’abandonner certaines phases de jeu, booster les caractéristiques d’Ori avant de revenir pour tenter sa chance. Le jeu semble donc proposer une difficulté adaptative. Et du côté de l’expérience ? Les développeurs annoncent un titre plus long.

03

Mais c’est sur le plan technique, qu’Ori and the Will of the Wisps va nous en mettre plein la vue avec des décors où il faut en fait s’amuser à chercher ce qui n’est pas animé. Il y a des chutes de sable en fond de décor, de la végétation brassée par le vent et un nombre de parralaxes impressionnant, les effets d’eau miroir, les nuages organiques... Ori and the Will of the Wisps est un véritable dessin animé mais tout n’est pas encore parfait, non, j’ai pu assister à quelques ralentissements ! Pas de panique cependant, les développeurs ont encore le temps pour régler tout ça puisque le titre n’est pas attendu avant 2019. En attendant, je vous laisse rêver avec le trailer du jeu.


NOTE : 09/10