Consoles-Fan
24/10/2017

Auteur
  

2858 articles en ligne

 
I am Setsuna
Un jolie pépite
dans un bien bel écrin

I am Setsuna, c’est un peu le retour aux sources, le classique du RPG japonais, tout en 3D, mais en vue de trois-quart, offrant aux joueurs finalement aux joueurs une expérience en 2D, superbe dans ses moindres détails.

04

Les musiques au piano sont signées par un jeune artiste talentueux, Tomoki Mioshi que l’on a pu déjà découvrir sur Soulcalibur V. Elle me font penser à la qualité de certaines musiques de Sakura Taisen. Je suis transporté. Les voix japonaises sont aussi superbes mais le jeu est intégralement traduit en français.

Le bestiaire est magnifique. Les ennemis vous attaquent tour à tout mais si vous ne les attaquez pas, ils ne vous attendront pas donc ,n’allez pas croire que vous pouvez poser votre manette comme ça sans faire pause. Les combats dynamiques et leur gestion m’ont fait penser à Lunar, ce qui est loin d’être une insulte. Ils s’enchaînent avec dynamisme et ne sont jamais lassant. Il faut dire qu’en terme d’écriture, I am Setsuna est bien équilibré, avec des phases de jeu qui ne sont pas trop longues : le rythme est vraiment excellent.

02

Graphiquement, cela m’a fait le même effet qu’un Magic Knight Rayearth sur Segasaturn. Ce n’est pas non plus une insulte ! Sur la télé, le jeu est déjà très soigné, mais alors en mode console portable, c’est juste sublime. Dans la neige, votre personnage laisser des trainées. La végétation est brassées continuellement par le vent. La neige tombe avec mélancolie.

Le monde enneigé de I am Setsuna est aussi son talon d’Achille tant certains décors peuvent être répétitifs mais les nuances de couleur et la poudreuse remuée par notre passage offre un spectacle véritablement féérique.

Setsuna est une jeune fille destiné à un sacrifice : une destinée peu joyeuse à laquelle Setsuna s’est résignée. Maios beaucoup d’ennemis sont bien décidés à l’éliminer avant qu’elle ne puisse accomplir sa destinée.

01

Aller parler avec les différents protagonistes fera évoluer l’histoire de manière assez classique mais plutôt bien rythmée, si bien qu’on ne s’ennuie vraiment jamais avec ce titre qui alterne histoire et combat de manière efficace.

Avec un peu plus de variation dans les décors visités, I am Setsuna aurait vraiment pu être un tout grand RPG soigné dans les moindres détails. Est-ce un parti pris ou un choix paresseux ? Je pencherais quand même volontiers pour la première option vu la qualité indéniable de ce RPG.

La difficulté du jeu est très progressive mais une bonne gestion de votre équipement et des capacités de votre équipe devrait faire l’affaire pour progresser dans le jeu.

I am Setsuna interpellera à coups sûr votre fibre nostalgique et ira se ranger à côté des grands comme Grandia, Lunar, Chrono Trigger, Suikoden... Un argument qui ne devrait pas laisser certains insensibles.

03

Graphismes : 95%
Sublime. Le choix des couleurs, la finesse des décors, le character design, tout est réussi !

Animation : 92%
Rien à redire même si les décors sont tout en discrétion.

Jouabilité : 92%
Une approche classique et ancienne qui réchauffe le coeur.

Bande Son : 97%
Tout en simplicité et au piano pour un résultat magistral qui gambade, sautille. C’est juste somptueux.

Intérêt : 95%
Voilà un RPG bien rythmé, avec des combats agréables et dynamiques, qui reprend les anciens codes pour notre plus grand plaisir.

Note Globale : 94%
Une des révélations pour cette année à mes yeux : un titre innatendu qui fait un bien fou !


NOTE : 09/10