Consoles-Fan
19/08/2017

Auteur
  

2828 articles en ligne

 
Flatout 4 Total Insanity
Quand ça explose
ça roule beaucoup moins bien

On le sait, chez Big Ben Interactive, on aime bien les jeux de voitures. On retrouve déjà la franchise WRC, ils ont racheté récemment la licence Test Drive à Atari et les voici de retour avec Flatout 4 Total Insanity.

05

S’il y a bien une série qui a fort évolué dans le temps, c’est Flatout. La série était à l’origine très axée sur les cascades (on se souvient du cascadeur qui était projeté à travers le pare-brise) avant de s’adonner aux courses plus classiques. Les débuts furent compliqués car on ne peut pas dire que c’était une grosse claque technique et le gameplay façon savonnettes était plus que déroutant. Nous avons eu ensuite droit à l’excellent Flatout 2 et au disconvenant Flatout 3 en plus de toute une série d’épisodes secondaires de qualité moyenne. Bref, Flatout est une franchise qui a besoin d’être recadrée. Voyons voir si l’impulsion a été bonne cette fois-ci.

Etant amateur de jeux d’Arcade, ce que je recherche avant tout dans un jeu de voiture, ce sont les impressions de vitesse, des décors thématisés (j’en peu plus de toutes ces simulations qui balancent toujours les mêmes circuits qui se ressemblent tous), le sens du spectacle qu’offrent de nombreuses animations dans le décor (hélicoptères, avions, public...), une fluidité exemplaire, un gameplay immédiat... Exactement ce que Flatout 4 propose ou presque !

04

Enfin, par exactement, c’est vrai que voir des ponts, des rails, ne voir rouler aucun train dessus, c’est un peu dommage, mais en revanche, les carambolages, les étincelles lorsque les voitures se frottent entre elles, les décors destructibles qui créent au fil des tours de nouveaux obstacles sur la voie sont un bon palliatif. Le titre propose aussi de belles flaques qui éclaboussent : on adore ça. En revanche, de chargements assez longs sont le prix à payer.

Les musiques assez rock sont de très bonne facture et le jeu propose d’excellentes sensations en terme de vibrations de manette, c’est suffisamment rare pour le préciser. On ressent vraiment le vombrissement de la voiture, une certaine nervosité de la conduite voire quelques secousses, la reprise du moteur. La Switch propose avec ses joycons des vibrations HD mais je m’attendais vraiment pas à une performance aussi efficace de la manette Xbox One.

03

En terme de contenu, Flatout 4 est très généreux. Outre les nombreuses coupes qui sont subdivisées en un nombre variable de courses, histoire de renouveler les expériences et les stratégies, le jeu propose aussi des contre-la-montre.

D’une manière générale, l’intelligence artificielle est assez juste. Certes, les concurrents n’hésitent pas à vous pousser dans les décors mais vous pouvez faire de même. Si vous exécutez les bonnes trajectoires, vous gagnerez de manière assez justifiée. En cas de sortie de piste, de crash, la sanction sera assez forte avec pas mal de places perdues mais tout cela est rattrapable car vos concurrents font fort heureusement aussi des erreurs. Le jeu propose en tous cas, au fil de ces classes proposées, une belle marge de progression.

01

Le mode Flatout vous proposera plusieurs modes de jeu avec des sensations bien différentes du jeu de course de base. Les épreuves de cascade profitent du moteur physique de destruction des décors. Ici, le but est d’éjecter votre pilote et de provoquer le plus grand nombre de dégâts possibles. Vous préférez les affrontements bien bourrins en arène à la Destruction Derby ? Pas de problème, Flatout 4 propose aussi ce genre de chose au menu.

02

Graphismes : 73%
Plus de folie dans les décors s’il-vous-plait. LEs thématisations sont variées et réussies.

Animation : 85%
Une physique pas toujours au point : des objets très lourds peuvent s’envoler comme une feulle de papier. Tant pis. Pour le reste, c’est fluide et super grisant.

Jouabilité : 78%
Un effet savonette encore présent et que l’on retrouve depuis le tout premier épisode.

Bande Son : 92%
Du rock alternatif de qualité.

Intérêt : 84%
Très plaisant à prendre en main, il manque la petite étincelle à Flatout 4 pour convaindre complètement. Il manque un grain de folie et peut-être aussi un peu de moyen pour faire évoluer le jeu dans ses plus beaux habits.

Note Globale : 82%
Les amateurs de jeux d’Arcade, de vitesse, de cascade et de carambolages en tous genre seront très bien servis.


NOTE : 08/10