Consoles-Fan
21/10/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2856 articles en ligne

 
Splatoon 2
Nintendo choisit des valeurs sûres
pour soutenir sa Switch

Quand Nintendo vous invite à jouer tout un week-end à Splatoon 2, même si ce ne sont que des petites sessions d’une heure, c’est dur de refuser.

00

L’expérience en ligne est qualitative même s’il s’agit d’une béta. Les connexions sont longues et parfois laborieuses (c’est tout à fait normal dans le cadre d’une béta), mais une fois dans le jeu, je n’ai pas rencontré de problème de lag ou des éjections de partie. Il faut dire que Nintendo a acquis pas mal d’expérience avec le premier épisode qui s’est déroulé dans des condtions optimales. Nous avons eu l’occasion de croiser pas mal de joueurs lors de cette démo, preuve que le titre bénéficie toujours d’une très forte aura auprès des joueurs.

02

Le principe de ce mode de jeu n’a pas changé : il s’agit d’encrer un terrain de jeu de la couleur de votre équipe. Vous pouvez éliminer vos adversaires en tirant directement sur eux, histoire de rapporter des points à votre équipe mais aussi de faire perdre du temps à l’adversaire. Seule la peinture sur le sol compte et il faut se transformer en calamar pour remplir son réceptacle de peinture en plongeant sous la peinture de la bonne couleur, c’est à dire celle de votre équipe. La peinture adverse vous ralentit toujours autant. Une jauge se remplit et vous donne accès à un coup spécial dévastateur qui dépend de l’arme que vous choisissez. Bien entendu, de nouvelles armes feront leur apparition. Dans le cadre de cette démo, seule une nouvelle arme était proposée : le double encreur (un pistolet dans chaque main) en plus du liquidateur, du rouleau et du concentrateur (une sorte de sniper). Le rouleau est très puissant : il permet de bien étaler la peinture là où on le souhaite et l’attaque aérienne avec un coup spécial est vraiment dévastateur.

04

D’un point de vue technique, le jeu arbore ses couleurs flashis mais bénéficie d’une plus grande finesse graphique tout en restant toujours aussi fluide avec ses 60 images par seconde. Les deux décors qui ont été proposés (Allées salées et Gymnase encrage) sont très jolis et bien riches, avec de jolis reflets, qu’il s’agisse des décors que l’on parcourt ou ceux situés en arrière-plan. Un seul mode de jeu était en revanche disponible, à savoir la guerre de territoire.

Les musiques sont dans la lignée du premier épisode, énergiques avec des petites voix bizarres façon vocaloïdes qui font les choeurs.

05

Le gameplay est similaire avec la version Wiiu mais avec une redistribution des touches. En effet, il n’y a plus de fonction tactile pour la map. Celle-ci est désormais accessible avec le bouton X qui était anciennement le saut sur WiiU. La fonction gyroscopique de la manette (qui remplace le Wiiu gamepad) est toujours de mise.

La map permet de vous propulser immédiatement sur une zone de la carte en effectuant un grand saut, histoire de rejoindre immédiatement la zone d’action. La map indique en temps réel et de manière animée l’évolution des taches de peinture sur le sol : ces informations sont précieuses !

La sortie de Splatoon 2 est prévue pour cet été et le constat est sans appel, on y joue sans ennui pendant des heures même avec seulement 2 maps et 4 armes de disponible. Imaginez donc lorsque le jeu sera complet.

01