Consoles-Fan
24/10/2017

Auteur
  

2858 articles en ligne

 
Towerfall Ascension
La route est longue
mais pas interminable

Celui-là, il a su se faire attendre mais il est terminé le temps où les joueurs PS4 pouvaient narguer les joueurs Xbox One avec leur jeu multi chéri ultrafun débarqué de la Ouya (sans doute le meilleur titre de la console, paix à son âme). Towerfall est en effet désormais disponible sur Xbox One et effectivement, il y avait bien un manque à comber.

03

Pourtant, Towerfall ne paye pas de mine avec ses graphismes simplistes et, il est vrai, quelques effets spéciaux sympathiques. Du coup, on était en droit de se demander pourquoi il a fallu tant de temps pour le sortir sur Xbox One. On était même en droit de croire qu’il ne sortirait jamais. Mais voilà, réparation est faite et effectivement, ce titre créé par seulement deux personnes est toujours aussi fun. Il fait partie de ces références comme Pac-Man VS, Bomberman, Mario Kart, Puyo Puyo, qui auront toujours une place de choix dans une ludothèque multi.

Towerfall illustre simplement qu’avec un gameplay efficace, des règles simples, mais une multitude de stages et d’idées optionnelles en terme d’armes à la Bomberman, arriver à créer un jeu vidéo addictif, une référence du partygame, n’est décidément pas compliqué. Dans Towerfall, les joueurs s’affrontent sur des plate-formes et peuvent à l’instant de Pac-Man disparaître sur le bord droit pour réapparaître à gauche de l’écran ou sauter dans un trou en bas de l’écran pour réapparaître tout en haut. Il faut donc être attentif car le danger peut surgir de partout d’autant que sauter sur la tête d’un ennemis l’éliminera. Tirer une flèche également mais les munitions sont limitées, il faut donc penser à se ravitailler. Réflexe, adresse et analyse du terrain sont les composantes de base de Towerfall.

01

L’achat de Towerfall doit être réfléchi en terme de jeu multijoueurs. En effet, le jeu seul n’a vraiment que peu d’intérêt. Tout le plaisir repose sur le fait de mettre la pâtée à vos potes. Le mode solo existe pourtant mais ne voltige pas bien haut. Il faut juste affronter des vagues d’ennemis. Un ami peut vous rejoindre en mode co-op. Soit.

Du côté du multi, c’est bien plus drôle et bien plus complet. Les parties se succèdent rapidement. On fait et on refait le match, la revanche et la der des ders. Tout ce déroule dans une ambiance bon enfant avec des cris et parfois des insultes. Bref, du multi comme on l’aime mais limité à 4 joueurs. Plus, cela aurait été un joyeux bordel. Et alors ? Ca m’aurait bien plus. Mais il faut bien avouer qu’il n’y avait pas assez de place à l’écran. Celui-ci est réduit à un écran 4/3 bien rétro. 8 joueur en mode 16/9, cela aurait été juste top !

02

Graphismes : 72%
Un style pixellisé mais au poil.

Animation : 92%
Aucun souci de ce côté là, le jeu n’est en plus pas avare en effets spéciaux.

Jouabilité : 90%
Un gameplay simplissime mais diablement efficace et très nerveux.

Bande Son : 85%
Entraînante, plaisante pour ce genre de titre.

Intérêt : 96%
Voilà un party game particulièrement réussi qui ne pêche finalement juste que par son format 4/3 plus vraiment adapté aux téléviseurs actuels.

Note Globale : 93%
Attendre autant de temps pour porter ce titre sur Xbox One prête à rire mais au final, le portage est impeccable. Mieux vaut tard que jamais.


NOTE : 09/10