Consoles-Fan
23/09/2017

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2843 articles en ligne

 
Lego City Undercover
Foutez-moi ce Lego
en prison

Longtemps resté exclusif sur XiiU, Lego City Undercover est désormais décliné sur Switch, PC, PS4 et Xbox One. Histoire d’un portage.

Lego City Undercover reprend les codes de GTA avec malice, ce qui en fait un GTA pour enfant, mais aussi pour adulte, je vous rassure, car l’humour du jeu est vraiment omniprésent et fait appel à un bon paquet de références qui échapperont aux plus jeunes. Dans cet épisode, vous travaillez dans la police et vous aurez l’occasion de croiser les versions Lego de policiers et détectives célèbres comme Columbo, Sherlock Holmes ou encore Starsky et Hutch.

06

Le titre se donne les moyens d’un GTA avec tout d’abord une bande-son géniale mais aussi un monde ouvert très cohérent qui ne manque pas de faire mouche. L’histoire est bien rythmée, malheureusement entrecoupée par des phases de chargement assez nombreuses. Les dialogues bénéficient d’un excellent soint et dans leur écriture, et dans leur interprétation.

05

Malgré des chargements assez nombreux qui viennent un peu gâcher la continuité du monde ouvert, Lego City Undercover offre une expérience de jeu réussie avec pas mal de secrets à débusquer. Le joueur est d’ailleurs de temps en temps laissé à lui-même afin qu’il farfouille mais on finit toujours par retomber sur le fil rouge de l’histoire.

04

Les codes des jeux Lego sont en revanche toujours de la partie avec la possibilité de modifier l’apparence de votre personnage via une roulette et la destructions d’éléments du décor que l’on peut restructurer afin de découvrir de nombreux objets usuels.

03

Sur le plan technique, le jeu a bénéficié d’une joli polish. Le jeu est plus propre, oui, mais il tourne aussi sur une console plus puissante et le titre original est quand même sorti en début de vie de la WiiU. En revanche, tout l’attrait de la WiiU était de proposer une double-écran et un aspect tactile avec lequel il faudra faire sans.

02

Néanmoins, le portage reste réussi même si ce dernier aspect manque comme une évidence. On imagine bien souvent que certains passages avaient été conçus pour et qu’il faudra bien s’en passer pour le coup. Lego City Undercover est en tous cas une solution raisonnable pour les enfants attirés comme un aimant par GTA : de quoi soulager les parents.

01

Graphismes : 72%
Une réalisation un peu datée mais restaurée. La qualité de l’affichage y est !

Animation : 76%
Une ville qui grouille de vie.

Jouabilité : 87%
Des mécaniques de gameplay assez comparables à GTA et sélectionnées non sans humour mais avec malgré tout une touche très marquée des jeux Lego.

Bande Son : 83%
Doublage très présent et croustillant à souhait avec double lecture.

Intérêt : 73%
Lego City Undercover manque d’envergure. Le monde ouvert est là mais n’est pas si grand que cela, sans doute limité par les capacités de la WiiU à l’époque. Ce qui est moins excusable, c’est la présence des temps de chargements : en bref, le jeu aurait pu être mieux optimisé sur XBox One. Cepedant, le plaisir de jeu est là et les plus jeunes ont pour une fois accès à ce genre de titre plus ouvert avec, en plus, un plaisir de conduire entre les missions très Arcade, très efficace.

Note Globale : 78%
Le portage se limite au strict minimum mais peut-être s’agit-il d’une phase de test en vue d’une véritable suite un peu plus next-gen ? Espérons-le !


NOTE : 07/10